The Broken Circle Breakdown représentera la Belgique aux Oscars

Le film de Felix van Groeningen, The Broken Circle Breakdown est le long métrage officiellement sélectionné pour représenter la Belgique aux Oscars. Un jury national composé de six membres issus du secteur du cinéma a rendu sa décision publique ce midi, prise à l’unanimité. 

Le film défendra nos couleurs dans la catégorie Meilleur Film de Langue Etrangère.

L’an dernier c’est A perdre la Raison de Joachim Lafosse qui avait été choisi. L’année précédente Rundskop/Tête de Bœuf avait réussi à se hisser jusqu’à la sélection finale, seulement battu par Une Séparation de Asghar Farhadi.

 

 

 

 

 

Pour Felix van Groeningen et son producteur Dirk Impens de la maison de production gantoise Menuet, les prochains mois s’avèrent chargés et tendus. En effet, le 1er novembre, le distributeur Tribeca Film sortira le film aux États-Unis. Il sera d’abord montré dans des salles new-yorkaises avant d’être présenté dans d’autres villes importantes telles que Los Angeles, Boston, Washington, Philadelphia, Seattle et San Francisco. La bande-annonce américaine du film est disponible depuis la semaine dernière.

 

 

‘Je suis ravi que le film remporte cette reconnaissance et cette confiance.’, explique le réalisateur suite à l’annonce de la nouvelle. ‘Depuis plusieurs années, nous croyons de nouveau tous que cela est possible. Je suis très reconnaissant du parcours fantastique que le film a poursuivi entre-temps. Il sortira bientôt aux États-Unis, et nous avons déjà remporté plusieurs prix au Festival du film de Tribeca. C’est pourquoi nous y croyons, et allons faire de notre mieux. Quoi qu’il en soit, être l’envoi belge aux Oscars, c’est déjà la cerise sur le gâteau.’ À côté de The Broken Circle Breakdown, les films Kid de Fien Troch, Le monde nous appartient de Stephan Streker et Le sac de farine de Kadija Leclere étaient également sur la liste des candidats belges pour les Oscars.

 

 

Durant les mois de novembre et de décembre, tous les films qui peuvent prétendre à l’Oscar du Meilleur Film en Langue étrangère seront visionnés par le Foreign Language Voting Committee. Au cours de la première quinzaine du mois de janvier, les organisateurs des Oscar, l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, présente une shortlist de neuf films maximum.

 

 

À la suite d’une deuxième tour de projections de ces neuf films autant à Los Angeles qu’à New York, l’Executive Committee décide qui seront les cinq nominés. Ceux-ci seront annoncés le 16 janvier 2014. Pour savoir qui remportera la statuette, il faudra attendre la nuit du deux au trois mars 2014.

 

Le quatrième long métrage de Felix van Groeningen (Steve + Sky, Des jours sans amour et La merditude des choses) a connu un parcours exceptionnel depuis sa première mondiale au festival de Gand l’an dernier.

A Berlin, The Broken Circle Breakdown a remporté le Prix Panorama du Public et le Label Europa Cinemas. De nombreux autres prix ont suivi dont au Festival du Film de Tribeca (Meilleure Actrice et Meilleur Scénario), à CPH PIX à Copenhague, à Haugesund (Norvège) et à Festroia (Portugal). Aux Ensor il a raflé pas moins de neuf statuettes, dont celles de Meilleur Film, Meilleure Mise en Scène, Meilleure Actrice et Meilleure Musique.

 

 

Variety, la revue spécialisée américaine, a dit cet été de Felix van Groeningen qu’il est l’un des ‘Euro Directors to Watch’. Depuis lors, The Broken Circle Breakdown fait également partie la liste des films nominés pour le  Prix du Public des European Film Awards (EFA). Il est également éligible dans la plupart des autres catégories des EFA. Enfin, il fait partie des trois nominés du Prix Lux du Parlement Européen et dans quelques jours, on pourra également le voir ou le revoir au Festival International du Film Francophone de Namur dans le cadre du « focus cinéma belge flamand ».

 

Malgré un thème et un contexte tristes (ne pas toujours se fier au pitch), The Broken Circle Breakdown est une montagne russe émotionnelle pleine de passion et de musique. Il montre comment l’amour nous aide à surmonter les affres du destin et comment même celui-ci ne suffit pas parfois. Didier et Elise vivent une histoire d’amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l’Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle. Leur bonheur est parfait jusqu’à ce que la petite tombe malade.

 

 

Veerle Baetens et Johan Heldenbergh tiennent les rôles principaux de ce drame intense. Van Groeningen et Carl Joos en ont écrit le scénario d’après une pièce de Heldenbergh et Mieke Dobbels. Nico Leunen en a assuré le montage et Ruben Impens la direction photographique. La musique est de Bjorn Eriksson pour The Broken Circle Breakdown Band.

 

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …