Kill Bear : The Black Light

Réaliser un film d’animation avec  moins de 50.000 €et des oursons en gélatine, c’est possible.
En tous cas, l’idée n’a pas rebuté Aurélien Thomson, un jeune Bruxellois qui a réuni une équipe de fous furieux bénévoles, surtout des étudiants en cinéma ou en art, pour l’aider à mener à bien ce projet.
Bien sûr, avec un budget aussi riquiqui, chacun savait que le film ne serait pas bouclé en 8 mois.

Après quatre ans de labeur, voici pourtant un premier trailer. À mi-chemin entre les Sentinelles de l’Air et Panique au Village, Kill Bear : The Black Light dégage un parfum de folie, non?

Sortie prévue en 2014 sur les grands écrans.

Rejoignez la page Facebook du projet : ICI

 

Check Also

« Sauve qui peut »: aux côtés des soignants

Avec Sauve qui peut, Alexe Poukine se penche sur les processus d’apprentissage auxquels participent les …