Veerle Baetens sur Arte dès jeudi… mais aussi à Gand et à Ostende

Depuis quelques années, Arte est devenue LA télé de référence en matière de séries européennes originales frappantes et dérangeantes. Après avoir une première fois tâté de la coproduction européenne à l’occasion de The Spiral, Arte passe à la vitesse supérieure et diffuse à partir de ce jeudi 20 août un thriller policier nommé The Team.

 

Pour ce projet une série de télévisions ont uni leur force : Arte, donc, mais aussi la chaîne danoise DR, la Suédoise SVT, l’Allemande ZDF… et la Belge VTM.

Au casting, on retrouve notamment Veerle Baetens (The Broken Circle Breakdown) et Lars Mikkelsen, frère de Mads, omniprésent au Danemark qu’on a notamment vu dans les séries phares Borgen, The Killing et dans la saison 3 de House of Cards dans laquelle il incarnait le Président Russe.

 

 

Comme The Killing l’a été de manière frappante lorsqu’elle a été diffusée, The Team est un polar moderne. Encore une fois, tout démarre avec le meurtre de prostituées. Trois femmes sont tuées selon la même méthode… mais dans trois pays différents : le Danemark, l’Allemagne et la Belgique. Pour mener à bien l’enquête, l’agence européenne de police Europol met en place une équipe constituée des polices des différents pays. Supervisée par le danois Harald Bjorn (Lars Mikkelsen), elle se constitue de l’enquêtrice allemande Jackie Muller (Jasmin Gerat) et de la Belge Alicia Verbeeck (Veerle Baetens).

Autant dire qu’il vaut mieux pour saisir les nuances de la série la regarder dans une V.O. fort riche qui multiplie les langues.

 

Rappelons que Veerle sera l’héroïne d’une autre série programmée par Arte en fin d’année: Au-delà des Murs de l’excellent Hervé Hadmar, une coproduction Scope Pictures largement tournée en Belgique (lire ici)

Mais l’actrice flamande la plus en vue du moment reste aussi omniprésente sur les grands écrans: la 42e édition du FILM FEST GENT s’ouvrira ainsi le mardi 13 octobre avec D’Ardennen, le premier film de Robin Pront dans lequel elle partage le haut de l’affiche avec Kevin Janssens et Jeroen Perceval.

 

 

Dans le film, un cambriolage brutal tourne désespérément mal. Dave, l’un des deux voleurs, est contraint de laisser son frère Kenneth derrière lui. Quatre ans plus tard, Kenneth sort de prison et a beaucoup changé. Dave est à nouveau dans le droit chemin et tente d’aider son frère dès que possible, mais il observe avec tristesse l’incontrôlable Kenneth tenter de reconquérir son ex-petite amie Sylvie à tout prix.

 

Les rôles secondaires sont interprétés par d’autres visages connus du cinéma belge : Jan Bijvoet, Sam Louwyck, Viviane De Muynck et Peter Van den Begin.

 

 

« En tant que jeune cinéaste, je ne pouvais rêver d’un meilleur départ pour mon premier long métrage », explique le réalisateur Robin Pront. « Ouvrir le festival du film de Gand est le plus grand honneur dont un film peut bénéficier en Belgique. Je suis donc extrêmement heureux de me voir offrir cette opportunité. De plus, après 10 ans de tentatives infructueuses, je vais enfin pouvoir participer à la soirée d’ouverture du festival. »

 

Le directeur artistique du Film Fest Gent Patrick Duynslaegher n’est pas moins enthousiaste à propos de D’Ardennen : « Un festival du film se doit de dénicher de nouveaux talents. C’est ce que nous faisons en déroulant le tapis rouge pour Robin Pront, dont le premier long métrage a rencontré un succès immédiat. Il s’agit d’un mélange étonnant, plutôt unique sur la scène flamande, de cinéma de genre et de cinéma d’auteur. Ce thriller sombre est un film noir flamand à l’état pur, à déconseiller aux spectateurs qui ne supportent pas la vue du sang, mais chaudement recommandé à ceux qui veulent voir un vrai cinéaste au travail et profiter des prestations étonnantes de Veerle Baetens, Kevin Janssens et Jeroen Perceval. »

 

 

D’Ardennen a été produit par Bart Van Langendonck pour Savage Film en coproduction avec Eyeworks et PRPL/Bastide Films aux Pays-Bas et distribué par Kinepolis Film Distribution (KFD). Sortie en salles prévue le mercredi 14 octobre. Le 42e Film Fest Gent se déroulera du 13 au 24 octobre au Kinepolis Gent, Studio Skoop, Sphinx, Vooruit, KASKcinema, Bijloke et ‘t Kuipke.

 

 

Mais avant cela, Veerle Baetens sera aussi au Festival d’Ostende, dès le mois de septembre. L’actrice flamande, parfaitement bilingue, est en effet à l’affiche du deuxième long métrage d’Emma Luchini, coproduit chez nous par l’infatigable duo de Nexus Factory qu iest en train de développer un line-up tout simplement sidérant.

 

Adapté du roman de Nicolas Rey, Un début prometteur est une comédie désenchantée à l’humour doux-amer. Avec un casting aussi séduisant qu’improbable puisqu’outre Veerle,, on y retrouve Manu Payet et le plus belge des jeunes comédiens français Zacharie Chasseriaud (Tango Libre, Les géants, Au nom du fils, Noces…)

 

 

Le film raconte l’histoire de Martin, désabusé pour avoir trop aimé et trop vécu, qui retourne chez son père, un horticulteur romantique en fin de course. Il y retrouve Gabriel, son jeune frère de 16 ans, exalté et idéaliste, qu’il va tenter de dégoûter de l’amour, sans relâche. Mais c’est sans compter Mathilde, jeune femme flamboyante et joueuse, qui va bousculer tous leurs repères.

Mathilde étant naturellement interprétée par l’héroïne de The Broken Circle Breakdown.

 

 » Elle a un magnétisme hors du commun. Et j’ai rarement vu ça », explique la jeune réalisatrice à Arnaud Delporte-Fontaine chroniqueur pour Brazil 3.0. « C’est une chance inouïe que j’ai pu tomber sur elle parce que je cherchais exactement ça pour Mathilde, une femme qui fasse que trois hommes d’âge différent, et qui ont une vie différente, puissent avoir envie de la suivre et d’être aimantés par elle. C’est une apparition qui arrive et qui a juste le temps de perturber, en bien ou en mal, ces hommes-là avant de s’en aller comme ça. »

 

Une promesse alléchante à découvrir le lundi 14 septembre à Ostende, donc.

Check Also

La-Nuit-Se-Traine

Bande-annonce: « La Nuit se traine » de Michiel Blanchart

Découvrez la bande-annonce de La Nuit se traine, premier long métrage du cinéaste belge Michiel …