Scène-culte : Dikkenek

Un film d’Olivier Van Hoofstadt dont on attend le retour pour cette année.

Le site est toujours en ligne (ici) et le film est bien sûr disponible en DVD

 

[En savoir plus grâce à Wikipedia] :

Selon la définition donnée en introduction du film, « Dikkenek » [dikkenek] serait l’expression bruxelloise désignant un « gros cou » (traduction littérale du néerlandais), un vantard, une « grande gueule », un ou une « monsieur ou madame je-sais-tout ».

Dans le film, il est incarné notamment par J.-C., qui prend un grand plaisir à donner des leçons à toute personne croisant sa route. Le personnage de Claudy Focan interprété par François Damiens est également un dikkenek.

Le film se déroule principalement à Bruxelles et en petite partie en Belgique flamande, où l’on suit les mésaventures de J.-C. (Jean-Luc Couchard), grande gueule, donneur de leçons, petit voleur à l’arrachée, qui veut aider son ami d’enfance Stef (Dominique Pinon) à trouver le grand amour.

L’amour que J.-C. trouvera peut être avec Natacha (Mélanie Laurent), jeune étudiante sans vraies ambitions, qui a eu la malchance de rencontrer Claudy Focan (François Damiens), beauf amateur de peep show, grande gueule, alcoolique, pervers, directeur des abattoirs d’Anderlecht et photographe de charme à ses heures perdues. Stef trouvera finalement l’amour avec Nadine (Marion Cotillard) amie de Natacha, prof de primaire hystérique, ayant des problèmes avec « la schnouf » (la drogue).

Parmi cette palette de personnages on retrouve aussi Laurence (Florence Foresti) la commissaire lesbienne, amatrice d’armes, ou encore Greg (Jérémie Renier), adepte de gros bolides et qui a la malchance de se faire tabasser par J.-C., des gamins et par Claudy. Tous seront réunis à l’anniversaire de Fabienne, sœur de Greg qui fête ses 18 ans le 15 août au Zoute.

 

 

Check Also

Le BRIFF ouvre avec « Le Procès du chien »… et François Damiens!

Le Brussels International Film Festival vient d’annoncer son film d’ouverture, le premier film de la …