2e Magritte du cinéma
Mode d’emploi

Le samedi 4 février 2012, la cérémonie des Magritte du cinéma sera à nouveau proposée en clair sur BeTV. En plus, elle sera également visible sur la chaîne promo de VOO. La remise des trophées sera ensuite rediffusée sur TV5 Monde à destination d’un public international au sein duquel on trouve pas mal de Belges exilés, forcément fiers que leur culture soit ainsi mise à l’honneur. Et la RTBF ne sera pas en reste comme vous pouvez le lire ici.

Si vous aimez le cinéma belge, vous allez être gâtés !

Pour aborder cette dernière ligne droite, voici un petit article récapitulatif qui vous permettra de suivre la cérémonie en toute connaissance de cause. Les enjeux, la procédure, les favoris, tout est ici.

 

À quoi servent les Magritte du cinéma ?

 

Cinevox et les Magritte, même combat. Dès le départ, les Magritte du cinéma ont été imaginés comme un moyen parmi d’autres d’augmenter la visibilité du cinéma belge auprès du public belge. D’améliorer sa perception.

À cet égard, l’enquête menée après la toute première cérémonie donna des résultats enthousiasmants : 70% des Belges francophones savent désormais ce que sont les Magritte du cinéma. Plus épatant encore: 75% des personnes interrogées affirment avoir une vision assez positive, voire très positive, du cinéma belge. Un score qui contraste singulièrement avec l’impression mitigée que propagent certaines langues de vipères.

 

 

Comment sont désignés les lauréats?

Comme l’an dernier, la désignation des lauréats a été articulée en deux tours de scrutin. Pendant le mois de décembre, tous les membres de l’Académie Delvaux en ordre de cotisation ont pu élire leurs favoris dans la liste officielle d’artistes et de films entrant en ligne de compte pour cette édition.

Ce premier tour s’est arrêté le 31 décembre. Les voix ont ensuite été compilées et, dans chaque catégorie, les trois ou quatre personnes ou œuvres qui ont obtenu le plus de suffrages ont été qualifiées pour un ultime sprint qui s’est étendu du 12 au 29 janvier. Le vote est anonyme et électronique. Chaque votant dispose d’une voix dans chaque section.

 

Cette année encore, chaque membre de l’Académie qui a payé l’intégralité de sa cotisation a reçu pour étayer son choix un formidable coffret (bleu) qui contient plus de 50 DVD. S’y trouvent les longs métrages (co)produits en Belgique francophone cette année et les courts qui participent à la compétition.

C’est dire que chacun a pu voter en connaissance de cause. Ce n’est pas un hasard si un film comme Beyond the Steppes, peu vu en salles est nominé pour la cérémonie de samedi.

 

 

Comment se déroulera la Cérémonie ?

 

On nous la promet un peu moins speedée que l’an dernier. Pour sa première édition, les Magritte avaient peur d’ennuyer. Tout le monde a constaté ensuite qu’un peu plus de respirations seraient les bienvenues. Pas trop. Juste ce qui est nécessaire. Les Magritte dureront un peu plus de deux heures.

La cérémonie suivie en direct au Square par un millier d’happy few (tout le monde n’a pas pu être contenté, le nombre de sollicitations fut… impressionnant) sera présentée comme l’an dernier par la pétillante Helena Noguerra qui avait relevé le défi avec brio (voir son portrait ici). De très nombreuses personnalités ont annoncé leur présence. Tous les principaux nominés seront là. Quelques-uns arriveront sur le tard car ils jouent au théâtre. Et Benoît Poelvoorde, il sera là? Ha, ça nul ne le sait…

 

 

Où découvrir la liste des nominés?

Tous les nominés sont listés au bas de notre article consacré aux pronostics de Cinevox : Ici.

Le site des Magritte a en outre proposé 17 articles sur tous les nominés dans toutes les catégories, récompenses techniques incluses. N’hésitez donc pas à aller le visiter pour trouver des informations sur des artistes ou des films que vous connaissez peut-être moins. C’est ici.

 

 

Les Magritte sont-ils exclusivement francophones?

Le cinéma flamand a toujours été le bienvenu aux Magritte du cinéma. La polémique née l’an dernier d’une déclaration malheureuse et mal informée est éteinte. Cette année, Rundskop est un des grands favoris de la cérémonie. Mieux ! L’Académie Delvaux  a même réservé un prix spécifique au cinéma du nord du pays.
Ce n’est bien sûr pas à une communauté d’élire le meilleur long métrage de l’autre. Ce serait une démarche assez arrogante, bizarrement paternaliste et intrusive. Par contre, il est assez légitime pour les professionnels qui se sont inscrits à l’Académie de désigner leur favori, parmi les longs métrages flamands coproduits en Fédération Wallonie-Bruxelles. C’est une occasion idéale de montrer que le cinéma belge dans son ensemble est un modèle de diversité. Et que les échanges et les mélanges avec l’autre communauté sont une richesse et sûrement pas un handicap. Les acteurs et techniciens flamands sont également bien représentés. Pour leur travail sur des films du Nord, mais pas seulement…

 

 

Qui seront les invités d’honneur?

Cette année, l’Académie André Delvaux a décidé de faire appel à un président d’honneur étranger.  Bertrand Tavernier sera cette année le parrain de la cérémonie.

« Ce grand réalisateur est président de l’institut Lumière », précise Patrick Quinet, lui-même président de l’UPFF, union des producteurs francophones.  C’est un amoureux du cinéma belge qu’il connaît très bien. Ce choix s’inscrit dans une volonté d’ouverture par rapport aux autres cinématographies et aux regards extérieurs. L’Académie voulait une personnalité qui incarne les valeurs des Magritte du cinéma. C’est une grande chance d’avoir pu intéresser un artiste aussi prestigieux et emblématique que Bertrand Tavernier. » (lire son portrait ici)

 

 

L’an dernier un Magritte d’honneur avait été remis à titre posthume à André Delvaux. Cette année, c’est Nathalie Baye qui le recevra. L’immense actrice française sera bien sûr une des attractions de la cérémonie. (voir son portrait ici)

 

Et Cinevox là-dedans?

Partenaires de la manifestation, nous serons bien sûr présents dans la salle pour capter l’ambiance et traquer des informations croustillantes. Les Magritte c’est aussi notre fête, alors nous comptons bien en profiter. A l’issue de la cérémonie, nous publierons un premier compte-rendu axé sur les lauréats de cette deuxième édition. Dès dimanche, nous vous proposerons les commentaires et les photos des vainqueurs, des invités, les échos en coulisses et le bilan de la cérémonie. Plus ou moins tôt selon que la soirée aura été plus ou moins démente et le réveil plus ou moins facile.

On a très hâte de voir ça. La gagnante de notre concours aussi qui nous accompagnera dans toutes les étapes de la soirée. Elle sera votre ambassadrice sur place et qui sait, l’an prochain, ce sera peut-être votre tour.

 

Check Also

« Sauve qui peut »: aux côtés des soignants

Avec Sauve qui peut, Alexe Poukine se penche sur les processus d’apprentissage auxquels participent les …