Vincent Lannoo présente Trepalium

Réalisateur de Little Glory, Les Âmes de Papier ou encore Au nom du fils, Vincent Lannoo travaille actuellement à son prochain long métrage de cinéma,  L’hôtel Nuptial.
Cette année, il a aussi réalisé une série pour Arte, Trepalium.

 

Dans un futur proche, Trepalium tisse des destins romanesques dans un monde où 80 % de sans-emploi font face à une minorité d’actifs. Deux espaces séparés par un mur d’enceinte, un seul check-point.

Cédant à une menace terroriste, le gouvernement impose aux salariés d’employer un quota d’« emplois solidaires » triés sur le volet.

La famille de Ruben Garcia (Pierre Deladonchamps), un ingénieur en pleine ascension est contrainte d’embaucher l’intrépide Izia (Léonie Simaga), qui rêve d’offrir un nouveau destin à son jeune fils,  Noah…

 

Ici, Vincent a dirigé Pierre Deladonchamps (César du Meilleur espoir masculin pour L’inconnu du lac), Léonie Simaga, Ronit Elkabetz (Le procès de Viviane Amsalem, La visite de la fanfare), Aurélien Recoing, Olivier Rabourdin, Charles Berling mais encore les Belges Lubna Azabal et Achille Ridolfi.

 

Les deux premiers épisodes seront exceptionnellement projetés ce soir à Bozar dans le cadre de la 3e édition du festival « Are You Series ? » (du 2 au 6/12)

 

Voici un premier extrait avec Achille Ridolfi  (en plus de la bande annonce)

 

 

Check Also

Ce-qui-nous-lie

« Ce qui nous lie », interroger la parentalité

Avec Ce qui nous lie, son premier long métrage documentaire, Sonam Larcin se penche sur …