Le verdict remporte un Hugo d’Argent à Chicago

Le verdict de Jan Verheyen a remporté le Hugo d’Argent, Prix Spécial du Jury, lors de la 49è édition du Festival International du Film de Chicago (10-24 octobre). Le prix a été remis à l’acteur Jappe Claes qui était sur place. La dernière fois qu’un long-métrage belge remportait quelque chose à Chicago, c’était il y a 45 ans. En Belgique, Le verdict est sorti depuis une dizaine de jours et a déjà attiré plus de 100.000 personnes dans les salles.

 

‘Je suis bien évidemment extrêmement content de ce prix à Chicago, l’un des festivals les plus anciens et les plus réputés d’Amérique du Nord’, commente Jan Verheyen. ‘Le cinéma américain compte de nombreux grands classiques dans le genre judiciaire. Recevoir un prix là-bas est un vrai honneur.’

 

 

Le rapport du jury justifie ce Hugo d’Argent, Prix Spécial du Jury, par ‘le fait qu’on voit rarement de bons drames judiciaires dans le cinéma européen’. Le jury international était composé de l’acteur allemand Burghart Klaussner (Le ruban blanc), du producteur anglo-italien Donald Ranvaud (Adieu ma concubine, La cité de Dieu, The Constant Gardener), de la documentariste brésilienne Lúcia Murat (Memories They Told Me), de la réalisatrice française Sarah Bouyain (Notre étrangère, Les enfants du blanc) et du producteur originaire de Chicago Robert Teitel (Des hommes d’honneur, Barbershop, Notorious).

 

Le Festival International du Film de Chicago présente régulièrement des films belges dont récemment Bullhead (Tête de bœuf), A perdre la raison et Swooni. La dernière fois qu’un long-métrage belge y remportait un prix, c’était il y a 45 ans lorsque Harry Kümel a reçu le Hugo d’Argent de la Meilleure Mise en Scène pour Monsieur Hawarden.

 

 

Le Festival International du Film de Chicago est l’un des plus anciens festivals compétitifs d’Amérique du Nord. Il a été créé en 1964 par le réalisateur et artiste graphique Michael Kutza qui voulait étoffer l’offre cinématographique dans la ville. Kutza, dont l’aura force autant le respect du public que de la profession, est toujours le Directeur Artistique de ce festival qui a été au fil des ans une plateforme de lancement pour des films de réalisateurs illustres tels que Martin Scorsese, John Carpenter, Susan Seidelman, Rainer Werner Fassbinder, Bertrand Tavernier, Mike Leigh et Krzysztof Kieslowski.

Check Also

« La Peine », immersion en prison

Cédric Gerbehaye propose avec La Peine, son premier long métrage documentaire, une immersion aussi rare …