Une semaine de cinéma belge au Pop-Up Mills!

Le Pop-Up Mills, salle de spectacle éphémère, installée à Malmédy permettra de s’amuser et se cultiver tout l’été en toute sécurité, avec en ouverture du projet, 4 jours de cinéma belge!

Le Moviemills, Intermills Malmedy, Britghfish et le Kings Of Comedy s’associent pour vous faire vibrer à nouveau culturellement.  LePop-Up Mills, c’est un concept 100% innovant : une salle de 3.000 m² entièrement réaménagée en fonction des mesures sanitaires, afin d’accueillir les spectateurs dans un espace « Covid-Safe ».

Du 1er juillet 2020 au 26 septembre 2020, le Pop-Up Mills s’installe à Malmedy, dans l’Est de la Belgique, et vous accueille dans la salle de spectacle « La Scène », située à côté du cinéma Moviemills. Durant tout cet été 2020, le Pop-Up Mills sera donc la 6ème salle du cinéma Moviemills, dans une configuration unique.

La salle est désormais équipée des petits salons individualisés, un espace de plusieurs mètres carrés avec un canapé 2 personnes et une table basse, afin de pouvoir profiter du film ou du spectacle confortablement installés, tout en respectant de manière stricte les normes de distanciation sociale.

Le Pop-Up proposera une programmation cinéma durant tout l’été, mais ce n’est pas tout : le Pop-Up Mills accueillera des Concerts Live, One Man Shows ainsi que le Comedy Club.

Côté cinéma belge, on retrouvera dès le 2 juillet la projection d’Adorables, le nouveau film de Solange Cicurel, en avant-première mondiale, et en présence de l’équipe, et notamment la mère et la fille de cette comédie familiale haute en couleur, Elsa Zylberstein, et pour la première fois à l’écran, la jeune comédienne belge Ioni Matos.

Les 3, 4 et 5 juillet, nous vous proposeront de (re)découvrir des films belges sortis en 2020 et dont la carrière en salle a été interrompue ou empêchée par le Covid, en présence des équipes de film: Jumbo de Zoé Wittock, Losers Revolution de Thomas Ancora et Grégory Beghin, Adoration de Fabrice du Welz, Lucky d’Olivier Van Hoofstadt, Filles de joie d’Anne Paulicevich et Frédéric Fonteyne ou encore The Barefoot Emperor de Jessica Woodworth et Peter Brosens. Des larmes, des rires, de l’émotion, de quoi célébrer en fanfare le début de l’été et surtout, la réouverture des salles obscures.

Infos et réservations ici. Rendez-vous début juillet?

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …