Triomphe aux Ensors pour « Dealer de Jeroen Perceval

Dealer, premier long métrage de Jeroen Perceval, a remporté par moins de 9 Ensors ce week-end, dont ceux du Meilleur film et de la Meilleure réalisation. 

Après les Magritte il y a un mois avaient lieu les Ensors ce week-end, qui ont sacré Dealer, premier long métrage du comédien Jeroen Perceval, un film âpre, autour de l’amitié improbable entre deux solitudes, celles d’un jeune dealer qui tente de se construire sur les ruines de la masculinité toxique et d’un vieux comédien qui court après  sa jeunesse disparue et ses rêves de gloire.

Dealer, a remporté le Prix du Meilleur film, mais aussi les prix du Meilleur son, du Meilleur maquillage, du Meilleur scénario, de la Meilleure direction artistique, de la Meilleure musique, de la Meilleure image, de la Meilleure interprétation dans un second rôle, ainsi, belle récompense pour Jeroen Perceval, que celui de la Meilleure réalisation.

Dealer-Jeroen-Perceval
« Dealer » de Jeroen Perceval

Dealer est produit par Savage Film (Belgique), Tanratula (Belgique) et The Film Kitchen (Pays-Bas). Savage Film et son producteur Bart Van Langendonck étaient déjà à l’honneur lors des Ensors 2021, avec 7 prix remportés pour De Patrick de Tim Mielants. 

Côté série tv, c’est Grond et Beau séjour 2 qui mènent la danse. Cinéma et télévision sont deux secteurs très poreux en Flandre quand il s’agit de voir naviguer les talents. Ainsi Grond est réalisé par Mathieu Mortelmans, ainsi que le duo formé par Adil El Arbi et Bilall Fallah, qui cartonne aussi bien en Belgique avec des films comme Black ou Patser qu’aux Etats-Unis avec Bad Boys for Life, (gros succès au box-office) ou encore les séries à venir Miss Marvel et Batgirl.

D’ailleurs, une partie des prix dits techniques sont remis indifféremment à des films ou des séries, comme ceux du Meilleur montage, de la Meilleure Direction artistique, de la Meilleure image, de la Meilleure musique, etc.

« Un monde » de Laura Wandel

Parmi les autres prix, on retiendra les deux statuettes attribuées à Un monde de Laura Wandel, Meilleur film belge francophone, et Meilleure coproduction, (après les 7 Magritte engrangés il y a un mois!) ainsi que le Prix du Meilleur film jeunesse décerné à l’excellent film d’Anouk Fortunier, Mon père est une saucisse. 

Relevons enfin que pour la première fois cette année, les prix d’interprétation étaient mixtes. C’est Nabil Mallat qui reçoit le prix du Meilleur acteur (film) pour son rôle dans Cool Abdoul, tandis que Yassine Ouaich reçoit celui de la Meilleure interprétation dans une série pour Grond.

Palmarès

Meilleur film belge francophone

Un monde – Laura Wandel

Meilleure coproduction

Un monde – Laura Wandel

Prix Albert Bert de la Meilleure prestation internationale

Bert Hamelinck (producteur, Caviar) – Sound of Metal

Meilleur Documentaire (Film)

Hi My Name is Jonny Polonsky – Otto-Jan Ham et Sjoerd Tanghe

Meilleur Documentaire (série tv)

Het leven in kleur – Karine Claassen et Karel Van Mileghem

Meilleur son

Yanna Soentjens – Dealer

Meilleur musique

Stan Lee Cole – Dealer

Meilleur scénario (série tv)

Wannes Cappelle, Zouzou Ben Chikha, Dries Heyneman – Grond

Meilleur scénario (Film)

Jeroen Perceval – Dealer

Meilleure direction artistique

Bart Van Loo – Dealer

Meilleur maquillage

Dorien Van Poucke – Dealer

Meilleurs costumes

Catherine Marchand – Beau Séjour 2

Meilleure réalisation (film)

Jeroen Perceval – Dealer

Meilleure réalisation (série tv)

Kaat Beels, Nathalie Basteyns – Beau Séjour 2

Meilleure image

David Williamson – Dealer

Meilleur montage

Bert Jacobs – Beau Séjour 2

Meilleure interprétation (film)

Nabil Mallat – Cool Abdoul

Meilleure interprétation dans un second rôle (film)

Bart Hollanders – Dealer

Meilleure interprétation (série tv)

Yassine Ouaich – Grond

Meilleure interprétation dans un second rôle (série tv)

Geert Van Rampelberg – Red Light

Meilleur court métrage

Binge Loving –  Thomas Deknop

Meilleur court métrage d’animation

Meneer Papier – Ben Tesseur et Steven De Beul

Meilleur film jeunesse

Mon père est une saucisse – Anouk Fortunier

Meilleure série tv

Grond – Adil El Arbi, Bilall Fallah et Mathieu Mortelmans

Meilleur film

Dealer – Jeroen Perceval

Check Also

« Chiennes de vie »: Xavier Seron & Arieh Worthalter

Rencontre avec Xavier Seron et Arieh Worthalter, réalisateur et interprète de Chiennes de vie, qui …