Toute la vérité sur Matthias Schoenaerts

Matthias Schoenaert tourne actuellement une Suite Française en Belgique avec Michelle Williams et Kristin Scott Thomas. Ça c’est une absolue certitude. Pour le reste, l’acteur belge est annoncé à droite et à gauche, preuve que son aura et sa double nomination aux Oscars avec Rundskop et Dood van een Schaduw, ainsi que sa performance bouleversante dans De Rouille et d’Os ont enflammé les imaginations.

Tous les projets répertoriés ici et là sont donc à conjuguer au conditionnel. Dans Waste Land, par exemple, il a été finalement remplacé par Jérémie Renier et dans De Behandeling par Geert Van Rampelberg (Ensors 2012 du meilleur comédien pour Tot Altijd). Un tri sérieux s’impose !

 

 

Première certitude: on le verra bientôt dans Blood Ties, le film de Guillaume Canet a tourné aux États-Unis et qui fut projeté hors compétition au dernier Festival de Cannes.  Il y joue en anglais, avec l’accent de Brooklyn, un second rôle.

 

 

Le 29 août… 2014 (ce n’est pas ne blague), on le (re)découvrira aussi dans le remake américain de Loft où il reprend son personnage de la version originale flamande.

Ce thriller qui confronte Matthias à Karl Urban (Le Seigneur des Anneaux, Star Trek), Wentworth Miller (Prison Break) et James Mardsen (Les chiens de Paille et 2Guns qui nous sera présentés aux Film Days) a été tourné il y a près de deux ans. On pouvait le croire rangé sur une étagère, dans l’attente d’une sortie « direct to vidéo », mais la vérité est ailleurs.

Le film a été acheté l’an dernier par Dark Castle Entertainment, la société de Joel Silver, homme avisé qui se cache notamment derrière les succès des séries Matrix et Die Hard / l’arme fatale
Dark Castle était jusqu’ici distribué par Warner, mais vient de conclure un deal avec Universal qui a donc planifié la sortie mondiale de The Loft dans son propre agenda surchargé.

Réchauffé? Pas du tout! Il s’agit au contraire d’un délai qui s’apparente à un investissement, car la valeur de la plupart des jeunes acteurs de ce thriller érotique est en train de monter en flèche. Grâce à cette conjoncture inattendue, il n’est pas impossible que ce « petit film » prenne tout à coup des allures de blockbuster à sa sortie… Bingo?

 

 

Matthias, c’est une autre certitude, a travaillé avec son ami Michael Roskam sur le polar américain Animal Rescue qui réunit Tom Hardy (Bronson, Warrior, The Dark Knight Rises), Noomi Rapace (Millenium, Babycall, Promotheus) et le regretté James Gandolfini (The Sopranos) qui livre là sa dernière prestation. Le tout sur un scénario de l’immense Denis Lehane (Mystic River), s’il vous plaît. Autant dire que ce film noir risque de ne pas passer inaperçu lorsqu’il sortira, courant 2014. D’autant qu’un réal belge qui tourne un film majeur aux États-Unis, on n’avait plus vu cela depuis Alain Berliner et Passion of Mind. Il y a treize ans déjà.

 

 

Notre Apollon globe-trotter a également été vu en Angleterre sur le plateau de A Little Chaos, deuxième long métrage de l’acteur anglais Allan Rickman après The Winter Guest.  Rickman qui a récemment tourné Une Promesse en Belgique sous la direction de Patrice Lecomte est surtout connu du grand public pour avoir incarné le professeur Rogue dans la saga Harry Potter. A Little Chaos retrace la lutte que se livrent différents architectes de Jardin pour concevoir une fontaine pour le château de Versailles occupé par Louis XIV. Rickman jouera le roi Soleil, Kate Winslet Sabine De Barra tandis que Matthias sera André Le Notre. Autant dire que son rôle n’est pas négligeable… Son épouse sera interprétée par Helen McCrory, également repérée dans les derniers épisodes d’Harry Potter et dans Hugo Cabret.

 

 

 

À ce stade, il semble que deux autres longs métrages sont aussi au menu de Matthias Schoenaerts, une fois qu’il en aura terminé avec le tournage d’Une Suite française : il devrait ainsi donner la réplique à Carey Mulligan (Never Let Me Go, Drive, Shame) dans un remake de Far From the Madding Crowd que dirigera Thomas Vinderberg (La Chasse, Festen). John Schlesinger a réalisé une version de Loin de la foule déchaînée en 1967 d’après le roman de Thomas Hardy, écrit en 1864.  L’action se déroule donc dans l’Angleterre, du 19e siècle. Bethsheba Everdene, une jeune femme au caractère très indépendant et fantasque, reçoit en héritage une immense exploitation agricole. Elle décide de gérer seule le domaine, aidée par les conseils de Gabriel Oak, un petit éleveur ruiné, autrefois éconduit par Bethsheba et toujours amoureux d’elle. C’est ce rôle, essentiel donc,  que devrait tenir Matthias Schoenaerts. Il y succéderait à Alan Bates (voir photo ci-dessus)

 

 

Matthias pourrait enfin apparaître dans Tulip Fever. C’est Justin Chadwick qui réalisera l’adaptation de ce roman de Deborah Moggach. S’il rejoint le projet, l’acteur belge donnera la réplique à Alicia Vikander, révélée il y a peu dans A Royal Affair (voir photo ci-dessus).

 

Il s’agirait d’un quatrième film historique de rang pour Matthias puisque cette romance criminelle se déroule au dix-septième siècle aux Pays-Bas. Jan Van Loos, peintre à Amsterdam en 1636, tombe amoureux de Sophia, mariée à un marchand d’armes vieillissant. Les deux amants n’auront dès lors de cesse de se débarrasser de l’époux encombrant…

 

Il n’est pas à exclure que Matthias glisse dans ce planning costaud l’une ou l’autre apparition à caractère plutôt amical. On l’a notamment évoqué dans le dossier d’un film extrêmement prometteur qui sera prochainement tourné en Belgique. Mais là, on entre clairement dans le domaine des conjectures. S’il parvient à boucler tous ces projets ambitieux, Matthias aura déjà enrichi sa filmographie de quelques lignes prestigieuses, devenant le premier acteur belge à travailler aussi régulièrement en langue anglaise. Un exemple et un phare pour la jeune génération.

 

 

Check Also

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel cherche un·e Attaché·e à la promotion cinéma – CDD

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel est actuellement à la recherche d’un·e Attaché·e à …