Tournage imminent pour… Cinevox, Ze Movie

Trois ans après sa naissance, Cinevox s’est imposé dans les salles de cinéma avec ses courtes capsules. Vues par des millions de personnes chaque année, elles sont devenues de facto les championnes du box-office belge. Le passage au long était donc inévitable. Grande nouvelle :  Cinevox, Ze movie se tournera dès le mois prochain pour une sortie en mai 2015.

Dans un grand festival méditerranéen ?

 

22 Mai 2017, Jean-Pierre et Luc Dardenne arrivent à Cannes pour présenter « Les sœurs des frères », leur nouveau long métrage en compétition. Trois ans après avoir remporté leur troisième Palme d’Or, onze Magritte, deux César et l’Oscar du meilleur film étranger avec « Deux Jours, Une nuit », les cinéastes sont attendus comme des messies sur la Croisette. Mais quand le chauffeur ouvre la portière de leur limousine, il s’aperçoit qu’elle est vide. Jean-Pierre et Luc se sont volatilisés. Le responsable de ce kidnapping incroyable est l’affreux Captain Ameri-KKK terrorisé par ce cinéma belge qui aujourd’hui domine le monde. Face à cet odieux attentat, il faut réagir rapidement, retrouver le duo et sauver l’univers.
Une mission pour… Cinevox !

 

Joel Franka au FIFA 2013 (photo AP/Cinevox 2013)

 

Premier long métrage gros budget de super héros produit en Belgique, Cinevox, Ze Movie  sera réalisé par Joel Franka encore stupéfait (photo) d’hériter d’un nouveau sujet aussi excitant deux ans à peine après Une Chanson pour ma mère.

 » Il s’agit apparemment d’un changement de cap et de ton pour moi », jubile le cinéaste, « mais pas tant que ça. Mon précédent film était déjà consacré d’une certaine façon à un super héros, Dave en l’occurrence, enlevé par des méchants. Enfin, bon, pas si méchants… Mais quand même… »

 

Matthieu Donck aux Magritte 2014 (photo PP/Cinevox 2014)

L’écriture du scénario sur une idée originale de la rédaction a été confiée au talentueux Matthieu Donck qui a collaboré avec Matthieu Reynaert et le Français Matthieu Delaporte (Le Prénom).

 » Matthieu, Matthieu et moi nous sommes beaucoup amusés « , confirme Matthieu. « C’est la première fois qu’un film de Super Héros porte en lui de véritables dimensions cinéphiles et sociales, il sera spectaculaire, mais également tendu et drôle par moment. On y mangera naturellement des frites avec de la mayonnaise. »

 

Film atypique dans le paysage belge, Cinevox Ze Movie a éveillé l’intérêt de nombreux acteurs. Le rôle du justicier masqué, volant au secours du cinéma belge, a provoqué des candidatures étonnantes : Jean Dujardin aurait rapidement fait savoir qu’il était chaud bouillant pour enfiler le collant. Comme plusieurs comédiens américains, certains très connus.

Très flatté de ces réactions, Yoni Productions déjà responsable du mythique Au nom du Fils a néanmoins refusé ces offres.

 


« La cohérence du projet nous semble essentielle et nous voulions absolument travailler avec des comédiens belges » explique Lionel Jadot (photo ci-dessus). »On ne peut pas booster le cinéma belge en tournant avec des acteurs étrangers, fussent-ils des stars. Nous avons donc organisé un grand casting où les intéressés devaient notamment nous montrer s’ils étaient à l’aise en collants, accrochés à des filins, jouant à l’aveugle devant des fonds verts. »

 

« Un moment envisagé, Matthias Schoenaerts a décliné l’invitation », enchaîne  le producteur « Il nous a dit qu’il avait envie de prendre quelques jours de congé, car ses récentes vacances l’avaient épuisé. Au bout d’une semaine de tests intensifs pendant laquelle nous avons rencontré de très nombreux prétendants, nous avons choisi Jean-Luc Couchard qui rêvait depuis longtemps d’un grand rôle dramatique et spectaculaire. »

 

Jean-Luc Couchard avec sa doublure-cascades (photo AP/Cinevox 2014)

 

Très excité par le rôle, Jean-Luc Couchard nous reçoit chez lui pour évoquer cette expérience. Il est habillé avec des collants bleus, le torse floqué d’un C métallique qui impressionne (authentique).

« Je me plonge corps et âme dans ce personnage qui est le rôle de ma vie. Superman, Spiderman, Batman, c’est toute ma jeunesse. Le cinéma belge c’est ma passion. Et sauver les frères Dardenne, quelle mission ! Après ça, peut-être me voudront-ils dans leur prochain film? Un prix d’interprétation à Cannes, ça manque encore à mon palmarès. À cause de ma présence, beaucoup de gens pensent que ce film sera une comédie, mais il n’en est rien. Je peux être très sérieux » (dit-il en explosant de rire)

 

Achile Ridolfi et Astrid Whettnall aux Magritte 2014 (photo PP/Cinevox 2014)

 

Pour le rôle du grand méchant, Captain Ameri-KKK la production a d’abord pensé faire appel à un pur produit du cinéma hollywoodien. Robert De Niro était, dit-on, très intéressé. Mais après avoir passé des tests particulièrement exigeants, c’est finalement Achille Ridolfi qui a emporté la mise.
Le Magritte 2014 du meilleur espoir n’a peur de rien: « c’est vrai que c’est le genre de rôle qui va m’aliéner une partie de la sympathie que le public semble avoir placée en moi, mais ce n’est pas grave. Être comédien, c’est prendre des risques. Après avoir joué le rôle d’un curé pédophile dans Au nom du fils, je crois que je n’ai plus grand-chose à craindre de toute façon. Un autre plaisir est de retrouver Astrid Whettnall dans ce film. Cette fois, elle ne me traquera plus pour me tuer, puisqu’elle joue le rôle de ma fiancée. U-KKK Tigress. »

 

« Sans trop en révéler sur le scénario », confirme Astrid, « disons que mon personnage n’est pas étranger à l’enlèvement qui commence le film. L’actrice qui se cache sous les traits de U-KKK Tigress rêvait de jouer dans le dernier film des Dardenne qui lui ont préféré Marion Cotillard. La vengeance est un plat qui peut se manger froid. Même sur la Croisette. Je parviens donc à persuader mon mari de procéder à un enlèvement spectaculaire, lui qui veut avant tout stopper l’hégémonie du cinéma belge sur le monde ».

 

 Pauline Burlez, aux Magritte 2014 (photo PP/Cinevox 2014)

Pauline Brisy 

Cinevox, Ze Movie sera l’occasion de croiser plus ou moins longuement des visages qui nous sont familiers: Pauline Brisy et Pauline Burlez joueront le rôle des actrices principales du film des Frères (les sœurs des frères donc) et Fabrizio Rongione sera Pierre Lescure, président du festival de Cannes.

« Je suis dans presque tous les films des Frères », explique Fabrizio. « Je suis heureux qu’on m’ait proposé de jouer dans un film qui parle des frères. Ça semble assez logique. »

 

Isabelle de Hertogh et Jean-Luc Couchard se sont déjà côtoyés sur le plateau de Sacré Charlemagne d’Adrien François

 

Isabelle de Hertogh interprétera l’épouse de Cinevox, qui ignore tout des activités de son petit mari, journaliste le jour, Super Héros la nuit. Mourade Zeguendi et Reda Chebchoubi incarneront des détectives jumeaux (Durand et Durant) qui ne sont pas sans évoquer un autre duo cher au Patrimoine belge. Charlie Dupont jouera son propre rôle, occupé à tourner Deux au cube, la suite de Deux au carré qu’il prépare actuellement dans le Sud (plus d’infos bientôt sur Cinevox). Sur la Croisette, il croisera d’ailleurs Dominique Smeets qui profitera du Festival pour mettre en boîte Marbie 2.

Hé oui, en 2018, les suites seront le nouveau sport national du cinéma belge. Normal ! Dans une industrie qui fonctionne, on ne laisse pas inexploités les bons filons.

 

Catherine Salée aux Magritte 2014 (photo PP/Cinevox 2013)

 

Catherine Salée a confirmé sa participation dans le rôle de Spaghetti-Girl, comme Jonathan Zaccaï (Mister Igloo – cherchez l’astuce), Stéphanie Crayencour méconnaissable (voir photo ci-dessous), Sam Louwyck (on ne sait pas encore dans quel rôle, mais il tente de relever un challenge passionnant : tourner au moins quinze films par an pendant dix ans) et Olivier Gourmet (pour les mêmes raisons)

 

Stéphanie Crayencour – [pour plus d’info sur cette photo ,voir ICI]

 

Finalement, les deux grosses surprises du casting sont de ne pas retrouver ici David Murgia et Erika Sainte, mais la production nous a confirmé que ça aurait été un peu trop prévisible.

 

 

Restait à envisager le rôle, clé et délicat, des frères Dardenne. Approchés par la production, Jean-Pierre et Luc ont poliment refusé la proposition d’apparaître en cameo. Du coup, Laurent Capelluto a été choisi assez rapidement.

 » La production m’a vu aux Magritte dans le court métrage « la veille du premier jour de tournage » (photo ci-dessus, voir le film ici) dans lequel j’incarne tous les rôles et notamment celui de deux cinéastes que certains ont pris pour les frères. Comme dans ce court, je jouerai les deux rôles dans Cinevox, ze Movie. De toute façon, ce sera un film bourré d’effets spéciaux. Alors quelques-uns en plus ou en moins, ça ne semble pas effrayer les producteurs. »

 

Cinevox, Ze Movie est produit par Yoni Productions, soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles avec le BNP Paribas Fortis Film Fund.

Le tournage débutera le 11 mai à Cannes et durera huit semaines.

Vincent Van Gelder, habitué aux gros délires avec son ami Vincent Lannoo,  assurera la direction photo de ce projet titanesque (titanic?) tandis que c’est le groupe Klang qui composera la musique pop rock du film (nouveau single le 18 avril, nouvel album à sortir en septembre).

 

Toutes les scènes sur fond vert seront tournées chez Keywall à Marcinelle et les effets spéciaux seront signés par Digital Graphics à Alleur.  La postproduction sera assurée par Dame Blanche Genval. C’est Belga Film qui assurera la distribution du film en Belgique.

 

Peter Bouckaert qui coproduit le film pour Eyeworks, produit également un remake flamand. Il raconte l’enlèvement de Michael Roskam et Felix Van Groeningen aux Oscars et est d’ores et déjà en préparation

 

 

Check Also

Cannes 2024: les talents belges

La 77e édition du Festival de Cannes s’annonce riche en découvertes comme en retrouvailles cinématographiques, …