The Expatriate : Le mystère du DVD bruxellois

Veuf depuis peu, Ben Logan a remis sa démission en tant qu’agent de la CIA et a déménagé à Bruxelles pour y élever sa fille adolescente qu’il n’a vue que rarement les quatorze dernières années. Tout en travaillant à établir une relation avec elle, il accepte un poste au sein de la filiale d’une multinationale spécialisée dans les systèmes de sécurité. Il a pour mandat d’en détecter les faiblesses afin que l’entreprise perfectionne ses technologies. Du moins, c’est ce qu’il croit. Il finit par découvrir que cette société est une arnaque et qu’il est en réalité un homme traqué. Désormais fugitifs, sa fille et lui doivent apprendre à se faire confiance et collaborer, tout en déjouant le complot qui menace leurs vies…

 

 

The Expatriate est un thriller international dans lequel Philipp Stölzl met en scène Aaron Eckhart (le Double Face de The Dark Knight) et Olga Kurylenko (Quantum of Solace), un duo au potentiel avéré.

 

Sa vraie originalité est qu’il se déroule essentiellement à Bruxelles. L’occasion de voir notre capitale comme jamais… d’autant que le réalisateur peu féru en géographie locale a pris quelques libertés avec la topographie des lieux. Son héros passe ainsi d’une rue à une autre… distante pourtant de cinq ou six kilomètres. Les marches de Bourse deviennent celles d’un tribunal et Ben de s’exclamer: « il faut aller à Bruxelles… » alors qu’il y est déjà. Mais qu’importe! Cela ne chatouillera que quelques intégristes purs et durs, car cette façon de pratiquer est la norme dans la plupart des films d’action du monde entier. Ce qui nous choque peu, en général, car nous ne percevons pas forcément les incohérences.

 

Tournage et cofinancement belges obligent, une partie des effets spéciaux a été conçue par des équipes du terroir. uFX, menée par Jonathan Cheetham, superviseur VFX, et Clare Cheetham, producteur VFX, a effectué un travail qui a consisté à l’amélioration des plans, au renforcement des scènes d’action, au compositing sur fond vert et à une explosion de voiture dans le centre-ville de Bruxelles.

 

 

Pour info, uFX est une société sœur de la société uMedia qui en Belgique coproduit des longs métrages via le tax shelter et les distribue aussi, parfois (Cloclo, Dead Man Talking…).

 

Bizarrement, The Expatriate qui est sorti en salles en Flandre, est arrivé chez nous « direct to DVD ». Ce qui nous permet de déjà vous l’offrir. En cause, un marché commun avec la France où le thriller n’a pas eu droit à une distribution dans les cinémas. Pour éviter que des Belges achètent leur DVD à l’étranger, les dates de mise en vente sont synchronisées. Une remarque qui vaut également dans l’autre sens: c’est pour cela, par exemple que le DVD de Rundskop avec version française est sorti un an après le DVD flamand.

 

The Expatriate a néanmoins été présenté à Bruxelles lors des BNP Paribas Fortis Film Days en septembre avec des sous-titres bilingues et a même été repris sous le label Cinevox Happenings au Kinepolis en présence de quelques acteurs du film comme Eric Godon ou Yassine Fadel (photo – voir son casting ici ). Une soirée que vous pouvez découvrir ici, sur un mode express.

 

Vous n’y étiez pas? Qu’à cela ne tienne…  Un DVD, une coupe de champagne et quelques petits fours et vous pouvez revivre ce moment chez vous. Tous les jours, si ça vous chante

 

 

Check Also

Kinoferoce

Kinoferoce: appel à films pour les séances 2024

Le Kinoféroce revient dès l’automne 2023 pour une nouvelle saison de films qui sortent des …