« T’es morte Hélène » Grand Prix du Court métrage à Gérardmer

T’es Morte Hélène, cinquième court métrage (déjà) tu très prolifique jeune réalisateur belge Michiel Blanchart vient de remporter le Grand Prix du Court métrage, au Festival de Gérardmer, Prix remis par le jury présidé par le comédien français Pio Marmaï, et composé de Roxane Duran, Chloé Jouannet, Léo Karmann, Xavier Palud et Sarah Stern. 

T’es morte Hélène raconte l’histoire de Maxime, jeune homme en quête de stabilité. En effet, ce dernier vit en couple avec le fantôme de sa petite amie Hélène, décédée il y a peu. Pas facile tous les jours comme situation. Ca rappelle de bons souvenirs, mais question intimité, c’est un peu frustrant. Quand Maxime se met en tête de fréquenter une autre jeune fille, ça coince sensiblement. Mais c’est déjà pas facile de rompre avec une fille élégamment, alors avec une fantôme…

T’es morte Hélène débute comme une comédie, continue comme un film de poltergeist plutôt fun, vire au film de zombie plus si drôle, et mute en déchirante love story.

Formé à l’IAD (Belgique), Michiel Blanchart livre un film où se mêlent les genres, romcom, fantastique et horreur. Une vraie surprise, servie avec talent par d’excellent·es jeunes comédien·nes, Théophile Mou et Lucile Vignolles en tête.

Produit en Belgique par Daylight Films, lauréat en 2019 de la prestigieuse résidence SoFilm de Genre, T’es Morte Hélène est actuellement en lice au Festival de Clermont-Ferrand !

Check Also

Le BRIFF ouvre avec « Le Procès du chien »… et François Damiens!

Le Brussels International Film Festival vient d’annoncer son film d’ouverture, le premier film de la …