Troisième Tango à Venise

On sait depuis quelques jours que Tango libre fera l’ouverture du FIFF namurois. Aujourd’hui, on peut enfin confirmer une information qui hante les couloirs du cinéma belge depuis plusieurs mois: le nouveau long métrage de Frédéric Fonteyne sera projeté à Venise dans la section Orrizonti. Une excellente nouvelle qui est la récompense d’un parcours cohérent et d’un projet développé pendant des années.

Tango Libre est pour Frédéric Fonteyne la réunion sur le plateau de sa famille de cinéma, presque de sa famille tout court. Il a tourné Une liaison Pornographique avec Sergi Lopez et Max et Bobo avec Jan Hammenecker. Anne Paulicevich qui signe le scénario (épaulée par Philippe Blasband, un autre fidèle) est carrément son épouse.

 

Reste François Damiens avec qui Frédéric voulait tourner depuis longtemps.

 

 

 

La galaxie Fonteyne, c’est aussi un producteur fidèle (Artemis) et une équipe technique qui l’accompagne depuis toujours. Une équipe aujourd’hui reconnue comme une véritable dream team du cinéma belge.

 

 

Le tout au service d’un scénario complexe qui tourne autour d’une histoire d’amour alambiquée entre quatre personnages.

JC (François Damiens) est gardien de prison. C’est un homme sans histoires qui se protège derrière le règlement. Il n’a qu’une seule fantaisie : il apprend le tango.
Un soir, à son cours, JC rencontre Alice (Anne Paulicevitch). Il danse avec elle…
Le lendemain, Il la revoit au parloir. D’abord avec un homme, puis avec un autre…
Alice est, en fait, la femme de deux détenus, Fernand (Sergi Lopez) et Dominic (Jan Hammenecker), qu’elle suit de prison en prison avec leur fils.
Le règlement interdit naturellement aux gardiens de fréquenter la famille des prisonniers, mais pour la première fois de sa vie, JC va transgresser les règles…
Au risque de se perdre… Ou de se trouver enfin.
Programmé pour une sortie nationale le 7 novembre, Tango libre pourra donc compter sur deux belles apparitions en festival pour attirer les regards.
Lors de notre visite sur le tournage, nous demandions précisément à Jan Hammenecker un des acteurs principaux du film s’il préférait engranger 5 millions de spectateurs pour le film ou un prix à Venise (nous sommes un peu devins, je sais 😉

 

Le prix sera-t-il au bout du périple vénitien? C’est naturellement tout le mal qu’on souhaite à cette belle équipe embarquée dans une magnifique aventure

 

Quand nous avons rendu visite à l’équipe sur un plateau à Anderlecht, le film s’appelait encore Quartier Libre. Nous en avions fait la vedette de notre Grand Ecran n°4

 

 

LES LONGS-MÉTRAGES EN COMPÉTITION :

 

WADJDA de Haifaa Al Mansour

THE PATERNAL HOUSE de Kianoosh Ayari

THE MILLENIAL RAPTURE de Koji Wakamatsu

THREE SISTERS de Wang Bing (documentaire)

I ALSO WANT IT d’Alexey Balabanov

GLI EQUILIBRISTI d’Ivano De Matteo

L’INTERVALLO de Leonardo Di Costanzo

WINTER OF DISCONTENT d’Ibrahim El Batout

TANGO LIBRE de Frédéric Fonteyne

THE CUTOFF MAN d’Idan Hubel

FLY WITH THE CRANE de Ruijun Li

A HIJACKING de Tobias Lindholm

LEONES de Jazmin Lopez

BELLAS MARIPOSAS de Salvatore Mereu

LOW TIDE de Roberto Minervini

BOWXING DAY de Bernard Rose

YEMA de Djamila Sahraoui

ARAF de Yesim Ustaoglu

 

LES COURTS-MÉTRAGES EN COMPÉTITION :

 

FRANK-ÉTIENNE VERS LA BÉATITUDE de Costance Meyer

LAS MANOS LIMPIAS de Carlos Armella

THE FLUTE de Min Bham

O AFINADOR de Fernando Camargo et Matheus Parizi

RESISTENTE de Renate Costa et Salla Sorri

LA SALA d’Alessio Giannone

MARLA de Nick King

MIRACLE BOY de Jake Mahaffy

LIVING STILL LIFE de Bertrand Mandico

I’M THE ONE de Paola Morabito

LUISA NO ESTÁ EN CASA de Celia Rico Clavellino

CARGO de Carlo Sironi

INVITATION de Yoo Min-Young

OUT OF FRAMEd de Yorgos Zois

DIAMOND SUTRA de Tsai Ming-Liang (film de cloture)

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …