Tango Libre ouvre trois fois le FIFF

C’est maintenant clair : Tango Libre fait courir la foule. Hier à Namur il n’y avait pas une, mais carrément trois soirées d’ouverture que l’équipe du film a fréquentées à la chaîne avec une évidente jubilation.

 

Première étape, le vernissage officiel à l’Eldorado 1 présenté par Nicole Gillet, déléguée du festival et Jean-Louis Close son président.  Puis direction la Maison de la culture et l’Acinapolis pour deux autres rencontres avec le public dans des salles bondées. L’occasion pour Anne Paulicevich enceinte jusqu’aux yeux (comme on dit) et radieuse, Frédéric Fonteyne, François Damiens en verve, Zacharie Chasseriaud, David Murgia et le producteur Patrick Quinet de raconter les principales étapes de cette très longue aventure qui les a menés de la Belgique en Pologne, puis à Venise pour remporter le prix spécial du jury dans la section Orizzonti.

 

[Photo FIFF]


Avant cela l’équipe, accompagnée d’un Jan Hammenecker en grande forme, s’était prêtée avec beaucoup de bonne humeur à différentes séances photo dont un photocall traditionnel sur fond noir et une session presque obligatoire sur le balcon avant de répondre aux premières interviews au premier étage du théâtre.

 

Anne Paulicevich, Frédéric Fonteyne, Jan Hammenecker [Photo FIFF]


Jan Hammenecker, Anne Paulicevich, Frédéric Fonteyne, François Damiens [Photo FIFF]


Zacharie Chasseriaud [Photo FIFF]


François Damiens en interview [Photo FIFF]


L’entrée de l’Eldorado. Gorgée de monde [Photo FIFF]


David Murgia a rejoint l’équipe du film pour faire la fête. Tiens donc… [Photo FIFF]

 

Devant le cinéma, la file. Mais tout le monde prend patience. Petit jeu: repérez le réalisateur présent sur ce cliché et une productrice de la RTBF aussi.  [Photo FIFF]

 

La nouvelle génération parle à la nouvelle génération : Zacharie Chasseriaud, déjà un géant (et tant pis s’il n’est pas belge ;-)) !  [Photo FIFF]

 

[Photo FIFF]

 

Jean-Louis Close et Nicole Gillet écoutent Bruno Podalydes, président du jury de la compétition des longs métrages déclarer que le festival est ouvert. [Photo FIFF]

 

L’équipe du film enfin sur scène avec Patrick Quinet le producteur à l’extrême-gauche du cliché. [Photo FIFF]

 

Deuxième étape du périple. Le public de la maison de la culture découvre le clip Cinevox, un best of qui reprend les tournages de cinq films présents au FIFF, dont… Tango Libre bien sûr. [Photo FIFF]

 

[Photo FIFF]


[Photo FIFF]


 

[Photo FIFF]

 

[Photo FIFF]


[Photo FIFF]


[Photo FIFF]


[Photo FIFF]


Check Also

« La Peine », immersion en prison

Cédric Gerbehaye propose avec La Peine, son premier long métrage documentaire, une immersion aussi rare …