Soirée de clôture du FIFF
Du bonheur pour notre ciné !

Qui dit palmarès et remise des Bayard dit aussi sourires, remerciements, enthousiasme; soirée passée dans la joie et l’allégresse. De quoi boucler en beauté un des plus beaux FIFF de l’histoire dont tout le monde, pendant toute la semaine, a loué le professionnalisme décontracté et le niveau de la sélection.

Evidemment, ce facteur dépend en partie de la qualité des productions disponibles à un moment précis du calendrier. N’empêche : personne n’a dû se forcer pour aller assister aux visions de presse, beaucoup de spectateurs se pressaient aux projections publiques et les invités belges ou étrangers que nous avons croisés étaient tous ravis d’avoir été conviés à l’évènement.

Comme la météo a  été radieuse pendant les quatre premiers jours de la manifestation, on se dit qu’on avait tous beaucoup de chance d’être là.

Et qu’on est déjà impatients de revenir l’année prochaine.

Une des tendances lourdes de cette année (d’où le classement de cet article) fut l’excellente vitalité de nos représentants qui ont arraché trois prix dans les sections internationales. Et affiché d’excellentes dispositions dans toutes les autres compétitions.

 

[Pierre Schoeller ravi et Olivier Gourmet déchaîné: ce Bayard du meilleur scénario est presque un minimum pour L’Exercice de l’Etat qui a fait l’unanimité pendant cette semaine]

 

[Paul Bartel et Martin Nissen, deux des trois jeunes Géants de Bouli. Et déjà de sacrés acteurs qui se prêtent volontiers aux interviews. mais acceptent aussi de prendre la pause quand on leur demande gentiment…]


 

 

[Jonathan Zaccai avec sa compagne Elodie Hesme, actrice, réalisatrice, scénariste et parolière qui joue dans son premier long métrage. Un joli diplôme qui augure d’une nouvelle carrière pour une des stars montantes de notre cinéma.  ]

 

[ BeTV soutient  la diffusion et la promotion du cinéma belge francophone par l’intermédiaire de ce prix consistant en l’achat des droits de diffusion sur la chaîne et décerné au sein de la sélection Longs métrages belges]

 

[Après sa distinction cannoise, Dimanches de Valery Rosier a reçu le prix de la meilleur photo (Olivier Boonjing) dans la compétition des courts métrages belges]

 

[Christophe Hermans, prix du public du meilleur documentaire. Il a aussi tourné récemment le making of de Mobil Home]

 

[Dans la catégorie des courts métrages belges, Jean-Jacques Rausin a reçu le prix d’interprétation pour Mauvaise Lune de Xavier Seron et Méryl Fortunat-Rossi]

 

[Matthieu Donck, réalisateur de Torpedo avec François Damiens qui devrait nous arriver au printemps a remis à Emmanuel Marre le prix du meilleur court métrage belge pour Le Petit Chevalier]


[Matthieu a d’ailleurs assuré deux service remettant à Gerlando Infuso, le prix du jury du meilleur court métrage belge pour L’Oeil du Paon]

 

Voir aussi notre article et les photos consacrés au palmarès du FIFF

Check Also

Bande-annonce: « Une affaire de principe » avec Bouli Lanners

Découvrez la bande-annonce de Une affaire de principe d’Antoine Raimbault, avec Bouli Lanners. Après avoir …