Screen Flanders distribue 2.000.000 d’euros à 9 productions

Alors que le Festival de Cannes embrase le cinéma belge, ça bouge aussi au nord du pays. Depuis le mois de février, le cinéma produit en Flandre, qui a brillé de tous ses feux l’an dernier avec des chiffres d’audience hallucinants, connaît un petit passage à vide (qu’expliquait très bien Lieven Trio dans le dernier numéro de Ciné Station). Tout cela va bien vite changer puisque Screen Flanders lève un coin du voile sur les prochains tournages en annonçant la liste de 9 productions qu’il a décidé de soutenir en ce premier trimestre 2014.

Ils se voient attribuer une enveloppe totale de 2.000.000 d’euros.

Parmi ceux-ci, on trouve les nouveaux projets de Geoffrey Enthoven, Felix van Groeningen et… Jaco Van Dormael. Ainsi que la nouvelle série BBC, Breakdown et la coproduction européenne Moonwalker (coproduite chez nous par Nexus factory)
En contrepartie de ces soutiens, ces projets devraient comptabiliser des dépenses en Région flamande pour un montant total de 9,3 millions d’euros.

 

Le principe de ces coproductions institutionnelles est simple et terriblement efficace, basé sur le réinvestissement régional. Il s’agit essentiellement d’une mesure économique, même si les experts examinent aussi les projets sous l’angle culturel.
Screen Flanders s’inscrit donc dans la lignée des investissements consentis par Wallimage et Wallimage/Bruxellimage et non dans celle de la Fédération Wallonie Bruxelles dont l’équivalent flamand serait plutôt le VAF.

 


Pour chaque film, il est ici exigé qu’un minimum de 250.000 d’euros soit investi en Région flamande et que la production contribue à l’enrichissement du patrimoine culturel de la Région. Pour chaque euro d’aide, il faut légalement dépenser au moins un euro en Région flamande.

Dans les faits, par un système de concurrence entre les dossiers examinés, on tourne plutôt autour de 3 ou 4 euros réinvestis. Des chiffres qui s’approchent de ceux générés par Wallimage qui a pour lui le privilège et la dynamique de 14 ans d’expérience (lire ici la revue de presse qui a suivi le bilan des cinq dernières années).
Le montant maximal de l’aide est de 400.000 euros par projet.

 

La première session de Screen Flanders pour 2014 s’est clôturée mi-mars. Neuf projets s’y partagent une enveloppe de 2.000.000 d’euros. L’aide attribuée à chaque projet oscille entre 100.000 euros et 400.000 euros.

 

Belgica

Réalisation: Felix van Groeningen, Producteur majoritaire flamand: Menuet

Nationalité: BE – FR – NL; fiction

 

Bowling Balls

Réalisation: Marc Punt, Producteur flamand: Independent Productions

Nationalité: BE; fiction

 

Breakdown/The Missing

Réalisation: Tom Schankland, Producteur majoritaire: Company Pictures (UK), Coproducteur flamand: Czar TV

Nationalité: UK – BE; fiction

 

Galloping Mind

Réalisation: Wim Vandekeybus, Producteur majoritaire flamand: Savage Film

Nationalité: BE – HU – NL; fiction

 

Le Tout Nouveau Testament

Réalisation: Jaco Van Dormael, Producteur majoritaire: Terra Incognita Films (BE), Coproducteur flamand: Caviar Antwerp

Nationalité: BE – LU – FR; fiction

 

Moonwalkers

Réalisation: Antoine Bardou-Jacquet, Producteur majoritaire: Partizan (FR), Coproducteur flamand: Potemkino

Nationalité: FR – BE; fiction

 

Paradise Trips

Réalisation: Raf Reyntjens, Producteur majoritaire flamand: Caviar Antwerp

Nationalité: BE – NL; fiction

 

Ventoux

Réalisation: Nicole van Kilsdonk, Producteur majoritaire: Kay Film (NL), Coproducteur flamand: Prime Time

Nationalité: NL – BE; fiction

 

Winnipeg

Réalisation: Geoffrey Enthoven, Producteur majoritaire flamand: Fobic Films

Nationalité: BE – IE – DE; fiction

 

Depuis sa création début 2012, Screen Flanders a soutenu une grande variété de coproductions internationales telles que le film d’animation Jack et la mécanique du cœur de Europacorp, la série historique The White Queen crée pour la BBC, la série internationale The Team et le nouveau long-métrage du réalisateur Peter Greenaway Eisenstein in Guanajuato.

 

 

Check Also

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel cherche un·e Attaché·e à la promotion cinéma – CDD

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel est actuellement à la recherche d’un·e Attaché·e à …