Ridremont crucifié : le clash du week-end vu par Christophe Bourdon

On n’en avait pas encore parlé sur Cinevox. Mais comme Christophe Bourdon le fait brillamment dans un billet publié sur le site de la RTBF, on vous met le lien.

 

 

 

 

 

 

Oui, nous sommes heureux que Dead Man Talking soit nommé aux César !

Oui, nous sommes fiers que ce film que nous avons défendu bec et ongles ait séduit suffisamment des 7000 votants pour figurer dans le peloton final des meilleurs films étrangers.

Contrairement à Christophe, nous adorons ses changements de ton brutaux et toutes ses audaces. Mais ça, c’est de l’ordre de la critique subjective.

 

Étonnés de cet honneur? Bah oui, bien sûr, quoique le film avait déjà été nommé aux prix Lumières. Étonnés donc, mais heureux.

 

Nous avons par contre été interloqués par la réaction inattendue d’une certaine plume du Soir qu’on a connu plus inspirée et nous sommes carrément cois devant la tentative de minimisation qui a suivi.

 

Heureusement, Christophe discourt très bien de tout cela. Lisez-le ici !

 

 

Check Also

Cannes 2024: les talents belges

La 77e édition du Festival de Cannes s’annonce riche en découvertes comme en retrouvailles cinématographiques, …