Renaud Rutten, Damien Gillard, « May Day » et « Etat d’alerte sa mère » primés au FIFCL

Ce vendredi 9 novembre a eu lieu la Cérémonie de clôture du Festival International du Film de Comédien de Liège, dans l’allégresse et la bonne humeur. Si les jurys du long métrage et de la critique sont tombés d’accord sur le film Tel Aviv on Fire, coproduit en Belgique par Artemis, les talents belges n’ont pas été oubliés du palmarès pour autant…

20 courts métrages prenaient ainsi part à la compétition (voir notre présentation), et parmi ceux-ci, deux films belges se sont distingués. May Day d’Olivier Magis et Fredrik Beul a ainsi remporté le Prix Coup de Coeur. Le film rafle donc un nouveau prix, après une belle carrière en festivals qui semble loin d’être finie. Le trophée a été remis à Fredrik Beul et au comédien Bess Slimani, à l’affiche du film.

Le Grand Prix a quant à lui été remis à Etat d’alerte sa mère de Sébastien Petretti (dont le dernier film, Make Aliens Dance, est pré-sélectionné pour les Magritte), en présence du réalisateur, et de l’un des deux comédiens principaux, Ilias Bouanane. Son camarade à l’écran, Yassine Fadel, nous parlait du film ici.

Enfin, seul un film belge prenait part à la compétition long métrage, Les Grands Seigneurs de Sylvestre Sbille. Il a eu les honneurs du jury, qui a choisi de primer la performance de son énergique duo de comédiens, qui sont de tous les plans ou presque, Damien Gillard et Renaud Rutten. Si le film n’a pas encore de date de sortie prévue, nous aurons certainement l’occasion d’en reparler.

L’intégralité du palmarès se trouve sur le site du festival.

Check Also

Jean-Benoit Ugeux tourne « L’Age Mûr »

Ce lundi a débuté le tournage du premier long métrage de fiction de Jean-Benoît Ugeux, …