Record de prétendants pour les Ensors du cinéma flamand

C’est désormais une tradition bien établie : lors de la dernière soirée du festival du film d’Ostende sont remis les Ensors du cinéma flamand, équivalents néerlandophones de nos Magritte.

 

En général, une dizaine de films entrent en compétition. Mais en 2015, les spectateurs du nord du pays ont été particulièrement gâtés, découvrant dix-neuf nouvelles productions majoritaires.

Un record qui a permis au cinéma flamand de battre tous les records en termes de fréquentation (lire ici).
Le secret ? Un délicieux amalgame entre films (très très) grand public, pour certains des adaptations de séries télévisées à la mode, et des œuvres plus exigeantes, voire carrément inattendues.

Au menu, des comédies, des thrillers, des drames, des films pour les enfants et pour les parents. Un peu de tout pour tous les goûts. Et ça marche !

 

L’an dernier déjà Bilal Fallah et Adil El Arbi ont remporté le prix du public pour  Image.(photo KVdm – Cinevox)

 

Les dix-neuf films soumis cette année à la réflexion du jury sont donc : Achter de wolken, Ay Ramon!, Belgica, Black, Brak, Broer, Cafard, Café Derby, D’Ardennen, FC De Kampioenen 2: Jubilee General, Galloping Mind, Helden van de zee, Mega Mindy vs Rox, Problemski Hotel, Robinson Crusoe, Safety First: The Movie, Terug naar Morgen, Vanitas et Wat Mannen Willen.

 

 

À vue de nez, on peut penser que Black, pourtant tourné quasi intégralement en français, pourrait tirer son épingle du jeu tandis que Belgica un peu boudé par le public après le triomphe de The Broken Circle Breakdown, Achter de wolken ou d’Ardennen sont des challengers appréciables.

Les Outsiders s’appellent Cafard et Café Derby.

Mais on se souviendra aussi que l’an dernier, N: The Madness of Reason, signé par Peter Krüger a coiffé tous les favoris sur le fil. À la stupéfaction générale. Mais sous les applaudissements.

 

Peter Krüger dont le film N, The Madness of Reason a remporté l’Ensor de meilleur long métrage de l’année (foto KVdm – Cinevox)

 

Dans la catégorie des coproductions avec le sud du pays, le jury aura le droit entre cinq propositions : L’économie du couple, Le Tout nouveau testament, Les Chevaliers Blancs, Les Premiers, Les Derniers, Welcome Home et Keeper.
Une solide proposition puisqu’outre le nouveau venu Guillaume Senez et l’excellent Philippe de Pierpont, trois mastodontes francophones se retrouvent face à face : Jaco van Dormael, Bouli Lanners et Joachim Lafosse (avec deux films)

 

Contrairement à ce qui se passe dans les autres pays, ces prix ne sont pas décernés à l’issue d’un vote classique en deux tours accessibles à l’ensemble de la profession, mais bien, à la manière d’un festival, par un jury composé de personnalités flamandes liées d’une manière ou d’une autre au cinéma.

Les nominations officielles seront connues le 5 août. Les prix seront remis à Ostende le samedi 17 septembre.

 

Check Also

« La Peine », immersion en prison

Cédric Gerbehaye propose avec La Peine, son premier long métrage documentaire, une immersion aussi rare …