Ramdam : Tournai sens dessus dessous !

Ville habituellement calme et paisible, Tournai va devenir pendant dix jours la capitale du cinéma doux dingue. Le Ramdam, festival qui dérange, démarre ce lundi dans la ville des cinq clochers.
“Qui dérange” dans le sens de qui remue, questionne, suscite écho et débat, interpelle, chambarde, émeut, fait réfléchir, trouble, gêne, choque, importune, transgresse, bref, fait du barouf, du raffut, du vacarme, avec toutes les nuances que la production d’un son comporte : du plus sourd au plus criant, du plus tapageur au plus mélodieux, du plus obsédant au plus limpide.
Pour le plus grand bénéfice de l’esprit critique de « spectateur ».

 

 

Au programme, des films d’aujourd’hui, mais aussi d’hier, reflétant le monde d’ici et d’ailleurs et disant, dans toutes les langues, quelque chose de la marche de l’humanité qu’il est urgent d’entendre, de voir, … et de ne pas oublier.

Soit, 35 films, comme en 2015. Nuance importante : le festival, cette année, dure un jour en plus et le nombre maximal de séances qu’un festivalier peut enchaîner cette année est de 35.
Avis aux amateurs de records en tout genre, il n’est toutefois mathématiquement pas possible de voir tous les 35 films, car le film pour l’atelier d’architecture prend deux séances le samedi matin à 9h et à 11h.  Rhoooo.

 

 

Beaucoup de séances sont suivies de débats, car le festival accueille de nombreux invités. Vu le climat actuel et les évènements qui ont hélas émaillé la dernière édition, les mesures de sécurité ont été renforcées à Imagix. Les sacs sont ainsi à éviter, car ils seront systématiquement contrôlés aux entrées et cela pourrait augmenter les temps d’attente.

 

Côté films belges on verra cette année Black, Bureau de chômage, D’Ardennen, Keeper, Préjudice (Ramdam de l’année), Problemski Hotel et Welcome Home. Lubna Azabal, marraine du festival, sera présente pour l’ouverture, ce 18 janvier.

 

 

Jeudi et vendredi, les organisateurs ont aussi prévu les 3ees rencontres franco-belges des professionnels du cinéma, sur le thème de la distribution afin de tenter de comprendre ce que chacun peut améliorer chez soi au regard de ce qui fonctionne chez les voisins. Et où mieux qu’à Tournai pourrait-on mieux envisager cette collaboration ?

 

INFOS PRATIQUES

Quand : du 18 janvier 2016 au 27 janvier 2016

Où : Imagix Tournai – Boulevard Delwart 60 – 7500 Tournai

Toutes les infos au jour le jour sont sur le site internet de la manifestation

 

Check Also

« Augure », vertigineux présages

Avec Augure, Baloji nous invite à suivre la quête troublante de quatre âmes perdues, vouées …