Un p’tit ciné ce week-end? S01E07

Au programme du week-end, une sérieuse dose de cinéma belge! Entre les sorties de la semaine, et les films toujours en salle, autant dire que vous avez l’embarras du choix… Voyez plutôt!

 

 

 

 

 

La sortie belge de la semaine, c’est le pétillant Paris Pieds Nus, nouvel opus délirant, délurée et débridé du fantasque duo Abel & Gordon. On vous a déjà largement parlé du film, on était ravis de vous inviter à le découvrir à Bruxelles, Liège et Namur, il est aujourd’hui à l’affiche dans tous le pays, forcément dans une salle à côté de chez vous, ne le ratez pas!

 

 


 

L’autre sortie (un peu) belge de la semaine, dont on vous a aussi parlée avec gourmandise, c’est bien sûr Grave, le premier film de Julia Ducournau, avec un trio d’acteurs extraordinaire (Garance Marillier, Ella Rumpf et Rabah Naït Oufella), entouré d’une pléiade de comédiens belges, dont Marouan Iddoub, Mustii, Bérangère McNeese, Sophie Breyer, Pierre Nisse mais aussi Bouli Lanners ou Jean-Louis Sbille. Là aussi, le film passe forcément à côté de chez vous, immanquable!

 

 


 

Sortie plus confidentielle pour Insoumise de Jawad Rhalib, dont nous vous avions parlé dès le tournage dans l’une de nos capsules, et que nous avions découvert au Festival de Namur. Le film sort d’abord cette semaine au Vendôme, avant de poursuivre sa route en Wallonie.

 

 


 

Autre sortie de la semaine (décidément!), La Langue de ma mère (Sprakeloos) de Hilde Van Mieghem, un film flamand adapté d’un roman de Tom Lanoye, dont nous vous parlions justement hier, puisque le réalisateur David Lambert vient de débuter le tournage de Troisièmes Noces avec Bouli Lanners, une autre adaptation du romancier. Tout est dans tout!

 


 

Noces, le nouveau film de Stephan Streker, Prix Cinevox lors du dernier Festival International du Film Francophone de Namur, sorti la semaine dernière, est toujours à l’affiche dans de nombreuses salles, et rencontre un franc succès, avec plus de 15.000 entrées en première semaine. Le film est visible un peu partout à Bruxelles et en Wallonie.

 

 


 

Chez Nous remporte lui aussi un beau succès auprès du public belge. En s’attaquant au portrait hyper-réaliste et quasiment en temps réel d’une France qui s’apprête à voter Front National, Lucas Belvaux a pris rendez-vous avec l’actualité. Le film suit l’itinéraire d’une jeune infirmière à domicile dévouée et bienveillante (magnifiquement incarnée par Emilie Dequenne) recrutée par un parti populiste pour prendre la tête de l’une de leurs listes lors des prochaines élections locales: la tête de gondole idéale pour faire oublier la mauvaise image persistante du parti, et incarner l’un des nouveaux visages d’un parti d’extrême-droite en quête d’une nouvelle légitimité. Vous pouvez voir le film un peu partout à Bruxelles et en Wallonie.

 

 


C’est ce qui s’appelle l’embarras du choix, non?

 

Bonne toile!

Check Also

Un-silence-joachim-lafosse

« Un silence », un récit qui compte

Avec son dixième film, Un silence, Joachim Lafosse explore en profondeur les mécanismes de silenciation …