Offscreen, mortel festival

La 11e édition du Festival Offscreen, chantre du cinéma aux frontières des genres, propose une sélection pointue de films anticonformistes, entre inédits, rétrospectives et pépites oubliées. Trois semaines de cinéma à contre-courant avec plus de soixante projections de films cultes, de séries B, d’œuvres atypiques et de films récents réalisés par des cinéastes indépendants et authentiques, du 7 au 25 mars à Bruxelles et en décentralisation.

Revenge, une ouverture aux accents belges

Il faut dire que le credo d’Offscreen est alléchant: provocateurs, non-conformistes ou politiquement incorrects, découvrez les films cultes de demain! Sur le papier, on signe. Il n’y a plus qu’à aller voir en salle. Et pourquoi pas le film d’ouverture, Revenge, incursion féminine audacieuse dans le genre rape and revenge de la jeune réalisatrice Coralie Fargeat, avec en tête d’affiche un acteur belge, le toujours aussi musculeux Kevin Janssens, découvert dans D’Ardennen, et vu récemment dans Tueurs. Notons que c’est également un chef opérateur belge qui officie à l’image – sanglante de Revenge, Robrecht Heyvaert, à qui l’on doit l’image de D’Ardennen justement, mais aussi de Dode Hoek ou Black.

Rétrospective Thierry Zéno

Egalement au programme du festival, un hommage au réalisateur belge Thierry Zéno décédé en juin dernier. Présenté comme le plus subversifs des cinéastes belges, son oeuvre phare, Vase de Noces, qui ouvrira la rétro ce jeudi 8 mars à Bozar a marqué des générations de cinéphiles à travers le monde (on vous en parle d’ailleurs ici).  Derrière les scènes les plus ouvertement perturbantes de zoophilie ou de coprophagie qui sont restées à la postérité, c’est à une vraie expérience mystique que doit s’attendre le spectateurs, comme ailleurs dans l’oeuvre documentaire de Zéno, dont on retrouvera une dizaine de titres à l’occasion du Offscreen.

vase-de-noces-2

Mais aussi…

Et sinon? Offscreen s’offre une petit virée chez les vampires avec la section « Vampire sucks! », une sélection de 21 films de vampires qui défient les conventions du genre et remisent les clichés de l’ail et du crucifix aux oubliettes; une sélection de film d’animation des années 70 pour adultes, ou même des courts métrages pour enfants, dans la section Cineketje.

L’intégration du programme est disponible ici sur le site du festival.

 

 

Check Also

Raphaël Balboni: « La Fête du court métrage »

Raphaël Balboni et Ann Sirot parrainent La 3e Fête du court métrage qui se tiendra …