« Nuestras Madres », Prix Cavens 2019

Nuestras Madres, le premier long métrage de Cesar Diaz, a remporté le Prix Cavens 2019 de la meilleure production belge de l’année, remis par l’UCC (Union des Critiques de Cinéma).

Nuestras Madres succède ainsi à Girl de Lukas Dhont, la critique s’alignant à nouveau sur la Caméra d’or cannoise. Avec ce film, César Diaz dresse à travers le portrait de son héros Ernesto et de son entourage, le portrait d’une résilience collective, celle des victimes de la dictature militaire guatémaltèque. 

De la dictature militaire instaurée à la fin des années 70 au Guatemala est née une guerre civile qui n’a pris fin qu’une vingtaine d’années plus tard, jonchant derrière elle plus de 200.000 cadavres, et ensevelissant la mémoire de 40.000 disparus. Avec Nuestras Madres, sélectionné en Compétition dans le cadre de la Semaine de la Critique à l’occasion du 72e Festival de Cannes, Cesar Diaz fait oeuvre de mémoire et de résilience. Son film surgit comme un cri dans le silence historique qui entoure ce massacre méconnu, dont les victimes furent essentiellement des Indiens, et dresse le portrait déchirant d’une mère et son fils.

A LIRE AUSSI

Nuestras Madres, la résilience des mères

Cesar Diaz: « Ce sont les femmes et les mères qui tiennent le pays »

Check Also

Jaco Van Dormael planche sur « The Magician of Auschwitz »

Jaco Van Dormael bientôt de retour? C’est en tous cas ce qu’annonce la société de …