« Nous Quatre »: le voyage inattendu

2016, c’est presque fini! En cette dernière semaine, on revient sur l’année du cinéma belge en 6 moments marquants…

Episode 6.

 

 

 

 

 

Ils auront mis quatre jour à faire Liège/ Ostende (mais c’est bien connu, le voyage compte plus que la destination), mais à peine une matinée pour faire 2500 entrées. Le 18 septembre dernier, l’équipe de Nous Quatre organisait une projection exceptionnelle du film au Kinepolis Rocourt. Pas une avant-première avec places gratuites et petits-fours, mais une projection payante, à 11h du matin un dimanche, dans pas moins de 8 des 16 salles du complexe. 2459 spectateurs payants pour un film réalisé entre copains, par une équipe de débutants mue par son formidable enthousiasme, en 15 jours à peine et pour 8000€.

Nous Quatre, c’est l’histoire de David, la vingtaine pourtant fringuante, qui se découvre condamné par une implacable maladie s’il ne subit pas au plus vite une greffe de moelle osseuse. Seulement voilà, David a été adopté, et les chances de trouver un donneur compatible sont plus qu’improbables. A moins que… à moins que David ne mette la main sur son père biologique, qui a peut-être qui sait, eu d’autres enfants qui pourraient s’avérer être des donneurs compatibles. David a pour seul indice une lettre, laissée à sa naissance, et une adresse à Namur. Il décide de s’entourer dans cette quête de ses trois meilleurs amis, et de reconstituer ainsi le quatuor qui fit les beaux jours de leur jeunesse. Ces quatre-là se sont éloignés au fil des saisons, mais ce voyage inattendu pourrait bien resserrer des liens distendus. Au gré d’un road trip mouvementé, les quatre jeunes gens sillonnent routes, sentiers et rivières wallons, pour finir par se retrouver, physiquement et émotionnellement, sur une plage d’Ostende.

11921867_1121132711249246_8688096067030024957_o

Photo: Christophe Toffolo

Le projet, filmé à l’été 2013, est porté par une équipe presque entièrement débutante, au premier rang de laquelle le réalisateur et scénariste, Stéphane Henocque, mais aussi ses quatre comédiens principaux, Pierre Olivier, Justine Louis, François Huberty et Florian Paque, et épaulé par quelques têtes connues, dont Renaud Rutten ou Laurent d’Elia. Montré une première fois en septembre 2015 à un gros millier de personnes enthousiastes (le projet a également fait l’objet d’une fructueuse campagne de crowdfunding), le film est retravaillé et post-produit à l’été 2016, avant sa présentation exceptionnelle lors des BNP Paribas Fortis Film Days à la rentrée, et sa sortie en salles le 28 septembre.

Surgi de nulle part ou presque, sans soutien officiel, mais avec quelques supporters acharnés et une énergie à déplacer des montagnes, Nous Quatre aura attiré plus de 7000 spectateurs, s’épanouissant en dehors des sentiers battus. Eligible pour les prochains Magritte, le film et ses comédiens pourrait pourquoi pas créer une ultime surprise. Enfin, vous pourrez surement découvrir bientôt le film sur grand écran, puisque que RTL-TVI a acheté les droits pour la première diffusion télé.

Check Also

Cannes 2024: les talents belges

La 77e édition du Festival de Cannes s’annonce riche en découvertes comme en retrouvailles cinématographiques, …