« Noces », plébiscité par le public français, sort demain en Belgique!

Jeudi dernier a eu lieu à l’UGC De Brouckère, dans la belle et majestueuse salle du Grand Eldorado l’avant-première de Noces, le nouveau film de Stephan Streker. Devant une salle comble, dont de nombreux lecteurs de Cinevox, le réalisateur et ses comédiens, Lina El Arabi, Sébastien Houbani et Babak Karimi sont revenus sur leur expérience,  et leur joie de présenter ce film.

 

 

 


 

Noces est un drame dévastateur, le sacrifice sur l’autel de deux cultures apparemment irréconciliables d’une héroïne flamboyante, incarnée avec toute l’énergie de sa jeunesse et sa grâce par Lina El Arabi, jeune actrice débutante qui devrait faire parler d’elle, épaulée par un casting impeccable, au premier rang desquels le bouleversant Sébastien Houbani, qui incarne son frère, Amir, tiraillé entre deux loyautés, deux amours plus forts que lui. Noces secoue, bouleverse et interroge.

 

Sorti il y a deux semaines en France, le film y a été largement salué par la critique (voir notre article à ce sujet), mais aussi par le public. Non seulement celui-ci a répondu présent dans les salles (plus de 50.000 spectateurs en 1 semaine), mais il a en plus manifesté sa satisfaction, ce que démontre le baromètre « L’écho du public », qui recueille l’avis de plus de 1000 spectateurs à la sortie des salles depuis 1997. Les résultats de ces sondages, réservés aux professionnels du cinéma, consacrent le film Noces comme deuxième film préféré du public français après le bouleversant Lion, avec une note de satisfaction de 8,9/10 !

 

L’accueil en Belgique s’annonce également très positif. La presse suit largement le film, en témoigne la couverture du Focus Vif, qui parle d’un « drame abordé avec subtilité et panache », Moustique qui salue « Du vrai cinéma pour un film vrai, une réussite rare », ou encore le JT de la RTBF (« Ce qui fait la force de Noces, c’est qu’aucun protagoniste n’est jugé, chacun apporte sa part de vérité. »)

 

 


 

Voici en attendant la sortie du film quelques photos souvenirs de l’avant-première de jeudi dernier, à laquelle près d’une centaine d’entre vous ont pu assister!

 

Le somptueux décor du Grand Eldorado
Sébastien Houbani, jour le rôle du frère, Amir
Lina El Arabi, magistrale Zahira, dont c’est le premier rôle au cinéma.
L’équipe du soir au grand complet: Michaël Goldberg (producteur, Daylight), Babak Karimi, Stephan Streker, Lina El Arabi, Sébastien Houbani et Boris Van Gils (producteur, Formosa)
Babak Karimi, qui joue le rôle du père, entouré de ses deux enfants à l’écran

 

 

 

Check Also

Ce-qui-nous-lie

« Ce qui nous lie », interroger la parentalité

Avec Ce qui nous lie, son premier long métrage documentaire, Sonam Larcin se penche sur …