« Mo’zar »: l’émancipation par la musique

Avec Mo’zar, Sébastien Petretti nous fait découvrir un atelier de musique singulier au coeur de Port Louis, capitale de Maurice, dans les traces de la jeune Nolwenn, qui trouve une joie et un sens dans ce lieu si particulier.

« Fly Me to the Moon », chante Nolwenn, et au-delà encore… En 1995, le musicien de jazz à la renommée internationale José Thérèse rentre chez lui, à Port-Louis après 10 ans d’exil, et crée dans les années qui suivent ce qu’il appelle à l’époque « un petit projet », un atelier de musique destiné aux enfants des quartiers défavorisés. 30 ans plus tard, le petit atelier est devenu un véritable orchestre, invité à jouer à la capitale, devant le chef de l’état.

Pour rencontrer ce projet et les âmes qui l’animent, le cinéaste choisit de se centrer sur Nolwenn, petite fille en proie au harcèlement scolaire, qui trouve le salut dans la musique. Vivant seule avec sa mère et ses frères et soeurs dans un bidonville, le chant est pour elle tout autant une passion qu’un moteur. Dans la pièce de vie, on trouve dans quelques mètres carrés à peine un lit superposé et une cuisinière, mais aussi une tablette, un micro et une petite enceinte qui permettent à l’enfant d’éprouver sa passion. On va suivre son quotidien, à la maison et à l’école, témoins de son bonheur (« je suis très très heureuse, peut-être plus heureuse que vous », confie-t-elle à al professeure qui l’accompagne), et de son application.

L’école, pour Nolwenn comme pour les autres élèves, est une bulle hors de la misère. Dans sa famille, il y a l’amour, fort, mais aussi l’électricité qu’on ne peut pas payer et que l’on emprunte aux voisins pour alimenter le piano dont elle a besoin pour progresser. Les enfants du quartier de Roche-Bobois trouvent dans l’art mais aussi dans la communauté et la solidarité de l’orchestre une porte de sortie, et une précieuse émancipation.

Avec simplicité et sincérité, Mo’zar met en lumière (et en notes) les brassées de joie et d’espoir soulevées par cet école et celles et ceux qui la rendent possible pour lutter contre l’exclusion et la pauvreté par la musique. Le film sort ce mercredi 19 juin en Belgique.

Check Also

Capsule #127: Michiel Blanchart et Greg Berlanti

Rendez-vous dans cette 127e capsule avec Greg Berlanti, réalisateur de To the Moon, et Michiel …