Mort d’une ombre récompensé en France

Le Centre National du Cinéma (CNC), l’organe français de soutien public à la production audiovisuelle, a décidé d’attribuer un ‘Prix de Qualité’ au court métrage de Tom Van Avermaet, Mort d’une ombre (Death of a Shadow/Dood van een schaduw). Ce label est assorti d’un montant de 5.000 euros remis au réalisateur et aux producteurs du film, ainsi que d’un montant de 2.000 euros pour Raf Keunen qui a signé la musique originale. En début d’année, Mort d’une ombre avait déjà été nominé aux Oscar dans la catégorie Meilleur Court Métrage de Fiction.

 

 

À travers ce ‘Prix de Qualité’, le CNC souhaite mettre en avant les qualités artistiques et techniques de courts métrages. Une commission spéciale de huit membres visionne tous les films qui peuvent entrer en considération pour le prix et rendent un avis auprès du Président du CNC qui prend la décision finale.

 

 

Dans Mort d’une ombre, Matthias Schoenaerts joue le rôle de Nathan Rijckx, un homme piégé entre la mort et la vie qui capture les ombres des hommes et des femmes qui sont sur le point de mourir. Une tâche qu’il accomplit pour un étrange collectionneur et dans l’espoir d’être délivré de ce fardeau avec, comme récompense, la possibilité de revoir la femme qu’il a aimée dès le premier regard, juste avant de mourir alors qu’il était soldat durant la Première Guerre Mondiale.

 

Aux côtés de Matthias Schoenaerts, on retrouve également Laura Verlinden, Peter Van Den Eede et Benjamin Ramon. Stijn Van der Veken s’est occupé de la direction photographique, Dieter Diependaele du montage et la société Digital Graphics de Marc Umé des effets spéciaux. Le compositeur de Tête de bœuf (Bullhead), Raf Keunen, a signé la musique originale.

 

Mort d’une ombre a été, pour la première fois, présenté au public au festival de Gand et a entre-temps été montré dans plus de 20 festivals. Il a également reçu une dizaine de prix dont le Best of the Fest au LA Shorts Fest, le Best European Short à Valladolid, le Prix du Public à la Samain du Cinéma Fantastique et les prix Best Narrative Short et Best Director au festival du film de Fargo.

L’apogée de ce parcours exceptionnel étant bien entendu la nomination aux Oscar dans la catégorie Meilleur Court Métrage de Fiction en début d’année.

 

 

On ne se lassera jamais non plus de répéter que Cinevox a été le tout premier média francophone du monde à parler de Dood van een schaduw le 4 juillet 2012 (ici), après en avoir obtenu une copie du réalisateur lui-même. Rarement, nous avions été aussi emballés par un premier film, court de surcroît; un thriller romantique de SF d’une incroyable ambition esthétique qui ne ressemblait à rien de ce que nous avions vu en Belgique depuis…

 

Mort d’une ombre, qui a été entièrement tourné dans la région Champagne-Ardenne, a été produit par Ellen De Waele pour Serendipity Films (82 Days in April, Epilogue) en coproduction avec la société parisienne Perspective Films. Ce court métrage a vu le jour grâce au soutien du Fonds Audiovisuel de Flandre (VAF) de la Ministre flamande de la Culture Joke Schauvliege via le système des Wildcard du VAF. Tom Van Avermaet avait reçu l’une de ces Wildcard en 2006 pour son film de fin d’études Droomtijd (Dreamtime). Le court métrage avait également reçu le soutien du Tax Shelter belge avec Mollywood.

 

Check Also

#PODCAST: Les Rituels de Claude Schmitz

« Intrinsèquement, tout ça n’a surement aucun sens, mais c’est beau d’en inventer un. » Inventer un …