Mehdi Dehbi : le charisme incarné

La plupart des interviews sont informatives. On y apprend quelques secrets de coulisses, un état d’esprit, une intensité relationnelle sur le plateau, le sens d’un engagement. Parfois, on croise une personnalité plus attachante qu’une autre, plus sympathique ou simplement plus en phase avec soi. La rencontre donne alors l’envie de suivre plus attentivement le parcours d’une actrice, d’un comédien ou d’un réalisateur, de revenir sur ses traces passées.
Très rarement, un entretien est le théâtre d’une révélation.
 
 
C’est pourtant ce qui est arrivé quand nous avons discuté au FIFF avec Mehdi Dehbi. Dans Le Sac de Farine de Kadija Leclere il a un second rôle en vue. Il y est convaincant, charismatique.
 
 
Lorsqu’il s’assied devant notre caméra, on comprend immédiatement pourquoi : ce jeune homme, très beau, est d’une incroyable maturité. Il démontre une ouverture d’esprit, une curiosité rares. Son phrasé est posé, son élocution brillante. Et chaque réponse, chaque regard, chaque sourire sont une promesse d’avenir pour ce comédien complet.
Il a beau être liégeois, Il ne se sent pas d’attache. Il veut conquérir le monde. Loin de nous l’idée qu’il n’y parviendra pas.
 
 
 
Peu familier des cinéphages belges, Medhdi Dehbi a pourtant déjà à son actif une filmographie assez impressionnante. Il faut dire qu’il a débuté assez tôt sur le grand écran.
 
 

 
 
 
On est d’accord, le parcours de Mehdi est totalement atypique. Ce citoyen du monde est un acteur sans frontière. Sans barrière. Sans œillères non plus.
 
 

 
 
 
Les trois écoles qu’il a fréquentées on fait de lui un artiste unique. Chaque expérience l’a façonné, l’a enrichi pour faire aujourd’hui l’acteur caméléon qu’on connaît, capable d’aborder les registres les plus variés avec une aisance étonnante.
 
 

 
 
 
L’autre caractéristique fondamentale de Mehdi semble être sa détermination. Sa confiance en lui aussi. La certitude qu’il touchera le ciel.
 
 

 
 
 
Actuellement, Mehdi Dehbi est donc à l’affiche du Sac de Farine de Kadija Leclere. En 2012, on l’a aussi vu dans Le Fils de l’Autre aux côtés d’Emmanuelle Devos.

Check Also

Ruth-Becquart-Cinevox

Ruth Becquart à propos de « L’Âge Mûr » de Jean-Benoit Ugeux

Rencontre avec Ruth Becquart sur le tournage de L’Âge Mûr de Jean-Benoit Ugeux. A VOIR …