« Matriochkas » triomphe au Court en dit long!

Circonstances sanitaires obligent, Le Court en dit long, le festival parisien consacré aux courts métrages belges avait lieu cette année en streaming du 1er au 6 juin dernier. Le public a pu découvrir les films en ligne, les cinéastes ont présenté virtuellement leurs films, et le jury s’est réuni pour attribuer son palmarès.

C’est donc Matriochkas de Bérangère Mc Neese qui a remporté le Grand prix de cette 28e édition. Le film s’est vu doublement primé, puisque son excellente jeune comédienne, Héloïse Volle, a remporté le Prix d’interprétation  féminine, ex-aequo avec la non moins excellente Laura Fautré, héroïne de Qui vive d’Anaïs Debus.

Lauré Fautré dans « Qui Vive »

Le Prix d’interprétation masculine à quant à lui été attribué à Louka Minnella (qui sera bientôt le héros de Sans Soleil de Banu Akseki) pour son rôle dans Famille nucléaire de Faustine Crespy. Le Prix du Scénario  est revenu à Marie Le Floc’h pour Je serai parmi les amandiers et celui de la Mise en scène à Sébastien Wielemans pour Le parfum des mains blanches.

Louka Minnella dans « Famille Nucléaire »

Le jury a réservé deux mentions spéciales aux filmx Le Dragon à deux têtes de Paris Cannes dans le domaine « Art & Essai » et à Machini de Frank Mukunday & Tétshim dans celui de l’animation.

« Ceci n’est pas une valise » de Lou du Pontavice a reçu le Prix Coup de Coeur (RTBF-La Trois), tandis que Raoul de Julien Bernard et Bertille Estramon recevait le Prix Coup de Coeur (BE-TV)

Le public enfin a consacré Décompte d’Arthur Lafère.

Check Also

La-Nuit-Se-Traine

Bande-annonce: « La Nuit se traine » de Michiel Blanchart

Découvrez la bande-annonce de La Nuit se traine, premier long métrage du cinéaste belge Michiel …