« Matriochkas » en compétition à Clermont

Matriochkas de Bérangère McNeese, ainsi que Da Yie d’Anthony Nti prendront part à la Compétition internationale, tandis que l’on retrouvera d’autres films belges à travers la sélection, et notamment via un hommage au travail d’Olivier Smolders.

Le Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand, c’est un peu la Mecque du genre en Europe. Sa sélection annuelle est très attendue par les professionnels, et vient souvent valider le parcours de films à succès. Se retrouver en Compétition Internationale ou en Compétition nationale est donc une première consécration pour les courts métrages belges.

Compétition Internationale: Matriochkas et Da Yie

Dans la compétition internationale, on retrouvera cette année Matriochkas, le nouveau film de la cinéaste et comédienne Bérangère McNeese. A  la fin de l’été, celui où Anna a commencé à découvrir sa sensualité, on retrouve la jeune fille alors qu’elle apprend qu’elle est enceinte. Elle se retrouve confrontée à un choix, le même que sa mère à son âge. Et si ce choix implique de rompre avec sa mère, elle trouvera un soutien là où elle ne s’y attendait pas.

Le film, découvert en mai au Brussels Short Film Festival, enchaîne depuis les festivals. Il est pré-sélectionné pour la 10e édition des Magritte du Cinéma.

On y retrouvera également Da Yie d’Anthony Nti, produit en Flandre par Caviar Films, et montré cette année à Gand. Au Ghana, un étranger est chargé par son gang de recruter des enfants pour une mission dangereuse qui doit avoir lieu le soir même. Après avoir déniché Prince et Matilda, deux gamins adorables, il projette de les livrer au gang. Mais une journée passée avec eux va le pousser à réfléchir aux conséquences de cette décision.

Compétition Nationale: Je serai parmi les amandiers et Traces

Dans la Compétition Nationale, on retrouve deux courts métrages belges, coproduits entre la Belgique et la France. Je serai parmi les amandiers de Marie Le Floc’h s’intègre au parcours d’un couple de réfugiés dans la tourmente, entre labyrinthe administratif et conflits conjugaux. Comme Matriochkas, le film est produit par Hélicotronc. Dans la même section, on retrouve le film d’animation Traces d’HUgo Frassetto et Sophie Tavert Macian, produit par Arnaud Demuynck pour La Boîte… productions.

Films expérimentaux

Le Festival organise également une Compétition Labo, dédiée aux films expérimentaux. On retrouve deux films belges en son sein, Freeze Frame de Soetkin Verstegen, et Zombies, le nouveau court métrage de Baloji Tshilani.

Le Festival met également à l’honneur le cinéaste belge Olivier Smolders dans ses « Cours de rattrapage », en programmant une sélection de 8 de ses films, qui naviguent souvent aux frontières du cinéma expérimental.

Baloji-Tshilani-Zombies
« Zombies » de Baloji Tshilani
Adoration-Olivier-Smolders
« Adoration » d’Olivier Smolders

Le Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand aura lieu du 31 janvier au 8 février prochains. Toute la programmation du festival est à découvrir ici.

Check Also

La-Nuit-Se-Traine

Bande-annonce: « La Nuit se traine » de Michiel Blanchart

Découvrez la bande-annonce de La Nuit se traine, premier long métrage du cinéaste belge Michiel …