Martha Canga Antonio de Black sacrée meilleure actrice à Tallinn

Martha Canga Antonio a remporté ce week-end le Prix de la Meilleure interprétation Féminine au Festival du Film Black Nights à Tallinn (13-29 novembre) pour son rôle dans Black, le second long métrage de Adil El Arbi et Bilall Fallah.

 

 

Martha Canga Antonio, tout juste 20 ans, est originaire d’Angola et vit à Malines. Sans expérience préalable, elle a su convaincre les réalisateurs de lui confier le rôle principal de Black, celui de Mavela, 15 ans, qui doit choisir entre la loyauté à sa bande et l’amour.

Son interprétation a retenu l’attention du jury à Tallinn, où le film concourrait aux côtés de 17 autres longs métrages dans la compétition internationale du Black Nights Film Festival.

Le jury qui a choisi de lui remettre le prix était notamment composé de Niki Karimi, une icône du cinéma iranien, du photographe et réalisateur de documentaires Fabrizio Maltese (qui collabore notamment à ‘The Hollywood Reporter’) et Serge Rakhlin de la Hollywood Foreign Press Association, l’organisation qui remet les Golden Globes.

 

 

 

Canga Antonio était présente à Tallinn pour recevoir son prix, une statuette en bronze du sculpteur letton Simson.

« Tout va très vite pour moi, je profite de chaque instant », explique une Martha Canga Antonio ravie depuis Tallinn. « Les réactions que Black suscite partout sont incroyables, mais recevoir ce prix de la Meilleure Actrice, je trouve ça vraiment fantastique. C’est un rêve qui se réalise. »

 

La manière dont Canga Antonio a donné vie à son personnage a déjà attiré l’attention précédemment. Lors de la première mondiale à Toronto en septembre, l’influent site américain IndieWire avait dit que l’actrice était “l’un des neuf interprètes à garder à l’œil” et insinuait que ce rôle pourrait être le début d’une carrière internationale.

Les réalisateurs Adil El Arbi et Bilall Fallah sont tout aussi convaincus du potentiel de Canga Antonio. “Hollywood est en train de flasher sur Martha”, dit El Arbi. C’est également le sentiment de Ken Lambrechts, le manager de Canga Antonio, qui était à Los Angeles récemment pour discuter d’éventuels projets pour l’actrice.

 

Le second long métrage de Adil El Arbi et Bilall Fallah a déjà une belle carrière derrière lui. Après avoir reçu le Discovery Award à Toronto, Black a remporté le Prix du Public au Film Fest Gent. En Belgique, cette version moderne de Roméo et Juliette a déjà attiré plus de 85.000 spectateurs dans les salles. Il est encore à l’affiche sur 32 écrans.

Les droits de distribution du film viennent d’être cédés à Cinéart aux Pays-Bas. En France, le film sera distribué par Paname Distribution à la mi-mars. Les ventes internationales sont assurées par Be for Films.

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …