Marina vs Carrie : LE match au sommet

Marina, en troisième semaine, devait faire face ce week-end à Carrie, son nouveau challenger, sur les cimes du box-office belge. Deux films très très très différents qui s’affrontaient en apesanteur sous le regard de Sandra Bullock et George Clooney bien décidés à ne pas s’écraser. Verdict?

 

 

 

 

Pour son troisième week-end d’exploitation, Marina continue à épater tout le monde. Non seulement le film ne perd que 15 % de ses spectateurs, mais il garde la tête du box-office national devant tous les ténors américains. Carrie, qui connaît pourtant une première semaine fort satisfaisante,  doit se contenter de la 2e position, repoussant Gravity sur la troisième marche du podium.

Il faut également savoir que Marina ne tourne actuellement « que » sur 38 copies ce qui renvoie le film en 7e place au niveau de l’occupation des salles. Il est donc naturellement n°1 (et de loin) en termes de nombre de spectateurs par salle. L’exploit est donc d’autant plus appréciable.

 

Le long métrage de Stijn Coninx a déjà suscité l’enthousiasme de plus de 170.000 spectateurs et file tout droit vers un Platina Award (200.000 tickets vendus).

Marina a d’ailleurs été ce week-end au cœur d’un très amusant happening. Au Kinepolis d’Anvers, le réalisateur et Rocco Granata ont rencontré plus de 150… Marina, dont beaucoup doivent sans doute leur prénom au tube du crooner italo-belge.

 

 

L’autre kaskraker du moment, Het Vonnis (également produit par Eyeworks et distribué par KFD) est entré cette semaine dans le top 20 des films flamands les plus vus en salles de tous les temps. Il conserve sa 6e place au box-office hebdomadaire ne perdant lui aussi que 15 % de ses spectateurs. La performance est extrêmement brillante. Ce sont plus de 300.000 citoyens curieux qui ont déjà assisté au procès mis en scène par Jan Verheyen. Autant dire qu’en l’absence de Matthias Schoenaerts qui a décidé de prendre des vacances prolongées (lire ici), Koen De Bouw (De Zaak Alzheimer, Indringer, Loft, Dossier K) s’est réapproprié le sceptre du comédien belge le plus bankable.

 

 

La Marche qui sort ce mercredi va-t-il se mêler à cette lutte au sommet? C’est tout le mal qu’on souhaite au formidable film de Nabil Ben Yadir qui jouit d’une exposition médiatique maximale en France. À suivre…

Check Also

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel cherche un·e Attaché·e à la promotion cinéma – CDD

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel est actuellement à la recherche d’un·e Attaché·e à …