Magritte 2015 : en bas des marches (4)

Dernier volet de notre clic party au bas des marches des Magritte.

Avec du très beau monde encore.

 

François, président ! Qui ne s’est pas privé pour allumer  sur scène…

 

… Une Julie Gayet rayonnante, très jouette, qui accompagnait une des stars de la soirée, Pierre Richard aussi drôle que touchant. Un bonheur. Un vrai

 

Dans la salle, Catherine Salée va fort joliment prendre la parole pour expliquer pourquoi tous les acteurs culturels en Belgique sont aujourd’hui particulièrement inquiets.

 

Ca caille, hein, Frédéric Janin? (Germain et nous, toute mon adolescence, Big Up)

 

Et la palme de l’explosion chromatique et du sourire dévastateur revient à Kadija Leclere.

 

Luc Jabon était nominé samedi soir pour le documentaire L’age de raison, le cinéma des frères Dardenne. Il s’apprête à tourner son premier long métrage de fiction: Les Survivants sur un scénario épatant… écrit par lui-même.

 

Les Bronckaert Brothers: Jacques-Henri et Olivier, les boss de Versus Production et de O’Brother distribution

 

Exceptionnellement le 19h30 était avancé à 19h05 sur les marches des Magritte.

 

Tania Garbarski tout en charme irrésistible et Nicolas Bedos qui nous offrira sur scène un recap trois étoiles de la soirée.

 

L’éblouissante Hande Kodja, nominée pour Rosenn dans la catégorie « Meilleur espoir féminin ».

 

Yolande Moreau, toujours au rendez-vous des Magritte avec le sourire. Un symbole !

 

Savina Dellicour vient tout juste de remporter le prix du meilleur film en compétition internationale du Festival de Santa Barbara, en Californie. Ce soir est son grand soir puisqu’elle s’apprête à présenter son premier long métrage Tous les chats sont gris au public belge (voir ici)

 

Patrick Ridremont et sa très belle amie.

 

Natacha Régnier est venue à Bruxelles remettre le Magritte du meilleur acteur.

 

Marc Zinga, déjà très bondien, avec Claire Beugnies

 

Toute casquette dehors, Peter Bouckaert, l’homme qui transforme la pellicule (et maintenant la vidéo HD) en or massif ! Le producteur de Marina va encore récolter trois prix ce soir. Six même, puisqu’il a aussi coproduit Deux jours, une nuit avec les frères.

 

Nicolas George, la nouvelle génération de la production belge francophone (Etre, Palace Beach Hotel, Le Zombie au Vélo..)

 

Luc est dans la place depuis longtemps. Voici Jean-Pierre.

 

Une soirée des Magritte ne pourrait pas se passer du charme, de la classe et de la distinction de la divine Astrid Whettnall (voilà, c’est écrit 😉 )

 

L’intégrale

No comment : balade dans les coulisses des Magritte : http://www.cinevox.be/?p=70153

Magritte 2015 : en bas des marches (4) : http://www.cinevox.be/?p=70183

Magritte 2015 : en bas des marches (3) – http://www.cinevox.be/?p=70132

Magritte 2015 : en bas des marches (2) – http://www.cinevox.be/?p=70068

Magritte 2015 : en bas des marches (1) – http://www.cinevox.be/?p=70022

 

Check Also

Cannes 2024: les talents belges

La 77e édition du Festival de Cannes s’annonce riche en découvertes comme en retrouvailles cinématographiques, …