Magritte 2014 : On ferme la Marche

Dernière salve de photos  en léger différé de la descente des marches, juste avant la cérémonie des Magritte. On y croise un Daft Punk, des actrices, des producteurs, des cinéastes…

 

En ouverture, Christelle Cornil a longuement discuté avec ses amis massés le long des marches samedi.

[toutes les photos © Philippe Pierquin/Cinevox 2014]

The Third Daft Punk – Philippe Geluk. Qui l’a aussi jouée « je suis François Hollande ». Jouette, va !

 

Matthieu Donck essaie toujours de passer entre les gouttes et les objectifs des appareils photo. Mais nos lectrices nous en voudraient de les priver du joli minois du réalisateur de Torpedo et Partouze, nommé dans la catégorie meilleur court métrage.

 

Virginie Efira, maman radieuse, s’en vient remettre le Magritte du meilleur réalisateur. Si vous aviez raté l’info, sachez que selon le magazine Telerama, c’est la Belge la plus puissante du cinéma français. Lire ICI

 

Patrick Quinet, patron d’Artemis et coprésident de l’Académie André Delvaux, semble épuisé par la bataille qu’il mène pour la réforme du tax-shelter. Sur scène avant la prise d’antenne, il interpellera les politiques à ce propos mais commencera par rappeler l’urgence d’adapter le statut d’artiste à la réalité du terrain. Tonnerre d’applaudissements dans la salle.

 

Jean-Luc Couchard en grande forme, c’est tous les ans sur les marches bleues. Un rendez-vous qu’il ne manquerait sous aucun prétexte.

Le Premier Ministre, Elio Di Rupo est un habitué des Magritte.

 

Sam Louwyck, très décontracté malgré sa nomination aux Magritte du meilleur acteur.

 

Tom Coumans, appelé à remettre un prix sur scène, rappellera lui aussi aux politiques présent que ‘le flou artistique est toujours mieux que le flou politique’. Rapport à la réforme du statut d’artiste qui effraie tant de monde.

 

Kadija Leclere, réalisatrice du Sac de farine, une des dames les plus élégantes vues sur les marches du Square.

 

Sur les marches comme sur la scène Benoit Mariage sera accompagné de Léa Drucker… qui lui a fait perdre son latin et sa mémoire. Comédien, c’est un métier…

 

 

 

Ambre Grouwels, miss Baby Balloon. Quand elle ne sourit pas, c’est qu’elle rit aux éclats.

 

Foi de Tania Garbarski, la pomme vaincra ! (à ne surtout pas confondre avec:  Foie de Tania Garbarski, la pomme vaincra !)

 

Nicolas Guiot, réalisateur du Cri du Homard, Magritte ET César 2013 du court-métrage, mais aussi du formidable dernier clip de My Little Cheap Dictaphone. Voir ICI.

 

Stephan Streker montera sur scène pour recevoir le Magritte de la meilleure musique originale octroyé à Ozark Henry pour son film, Le Monde nous appartient, fruit d’une étroite collaboration avec le metteur en scène.

 

Patrick Ridremont en très charmante compagnie. Il savoure sa nomination aux César (et il emmerde les cons, nous a-t-il confié en aparté)

 

A gauche, Anne-Pascale Clairembourg, Magritte du meilleur espoir 2013 qui viendra remettre son trophée à Achille Ridolfi.

 

Jean-Yves Roubin (Frakas) et son épouse Line Brasseur discutent avec Delphine Noels qui s’apprête à sortir Post Partum en salles… produit par Jean-Yves. En attendant, c’est elle qui mène le combat des artistes qui craignent pour leur statut.

 

Ces manifestants étaient nombreux samedi. Ils sont restés silencieux, mais ils ont marqué les esprits.

 

La radieuse Pauline Burlet, future Magritte du meilleur espoir féminin.

 

 

 

 

Check Also

Le BRIFF ouvre avec « Le Procès du chien »… et François Damiens!

Le Brussels International Film Festival vient d’annoncer son film d’ouverture, le premier film de la …