« Luka » de Jessica Woodworth dévoilé à Rotterdam

Photo: Carl De Keyzer

Luka de Jessica Woodworth a été sélectionné pour la compétition Big Screen du Festival International du Film de Rotterdam, qui se tiendra du 25 janvier au 5 février 2023 et raconte l’histoire d’un jeune soldat ambitieux qui rejoint un régiment dans une forteresse isolée pour combattre un ennemi mythique. Après Rotterdam, le film sera présenté au Festival du film d’Ostende. La sortie en salles est prévue pour le 12 avril 2023.

Luka s’inspire du livre Le désert des Tartares (1940) de romancier italien Dino Buzzati. Dans le film, le personnage central est un jeune soldat prénommé Luka qui se bat dans un paysage désolé et post-apocalyptique à la recherche du légendaire Fort Kairos. Après avoir survécu de justesse à son pénible voyage, il découvre que Kairos n’est pas une légende. C’est un endroit décrépi, dysfonctionnel et contrôlé par un commandement d’excentriques. Lentement, Luka tombe sous le charme de ce bastion de l’absurdité. Il découvre bientôt la vérité, à savoir que personne n’a jamais vu l’ennemi. Luka traverse les jours avec difficulté jusqu’à ce qu’il trouve le courage de briser l’illusion.

Avec l’Etna et les paysages brûlants de la Sicile pour toile de fond, Luka raconte une histoire épique et absurde sur la façon dont l’amitié peut briser les plus grandes illusions.

Jessica Woodworth est une réalisatrice de longs métrages d’origine américaine qui a fondé la société de production flamande Bo Films avec Peter Brosens en 2006. Leur premier film, Khadak, a reçu le Lion du futur à Venise en 2006. Avec les quatre longs métrages suivants, Altiplano (Cannes 2009), La Cinquième Saison (Compétition officielle, Venise 2012), King of the Belgians (Compétition Orizzonti, Venise 2016), The Barefoot Emperor (Toronto 2019), ils ont 58 prix et 350 sélections de festivals à leur actif. Jessica Woodworth a écrit et réalisé le film, tandis que Peter Brosens en a assuré la production pour Bo Films.

Au casting de Luka, on retrouve Jonas Smulders, Geraldine Chaplin (qui jouait déjà dans The Barefoot Emperor), Jan Bijvoet, Sam Louwyck, Samvel Tadevossian et Django Schrevens. L’image est signée Virginie Surdej.

Check Also

Raphaël Balboni: « La Fête du court métrage »

Raphaël Balboni et Ann Sirot parrainent La 3e Fête du court métrage qui se tiendra …