L’Exercice de l’Etat – une scène commentée

L’Exercice de l’État de Pierre Schoeller est aussi un film magnifique grâce à son interprétation exceptionnelle. Le réalisateur revient pour nous sur une des scènes parmi les plus intimistes et prenantes. Un dialogue au couteau entre le Ministre (Olivier Gourmet) et son directeur de cabinet (Michel Blanc) qu’il ne sent plus derrière lui.

– Un casting est une longue période de recherche. A un moment, on arrive à une cristallisation des figures. Au bout du compte, le choix de chacun me paraissait le plus juste, mais je ne les ai pas confrontés avant le tournage. Il y avait un pari.

J’étais convaincu de la pertinence de mes choix pour les rôles du ministre et de son directeur de cabinet. Je savais qu’une connivence allait s’installer entre eux. Et c’est ce qu’il s’est passé.

Ce n’est pas mal de ne pas connaître parfaitement les acteurs avec qui vous travaillez. Sur le plateau, on apprend ainsi à s’apprécier au jour le jour et on les aime de plus en plus en fait. Le tournage de cette scène était une très très belle journée pour toute l’équipe. Tous les rushes étaient magnifiques. On était là, derrière nos combos, totalement sous le charme à se dire: « quelle qualité de jeu! »
Je ne cherche pas à flatter quiconque, mais c’était réel, ça se voyait dans chaque réplique, dans chaque regard, dans chaque déplacement.

 

Check Also

Camping-du-lac3

« Camping du lac », ou l’art délicat de l’affabulation

Avec Camping du Lac, Eléonore Saintagnan propose un journal de bord à la première personne …