Les premiers Trophées francophones du cinéma, à Dakar

La première édition des Trophées francophones du cinéma se déroulera du 18 au 29 juin à Dakar. Cet événement institue pour la première fois le principe d’un hommage annuel à l’ensemble des cinématographies de la francophonie.

 

Souvent envisagé, jamais concrétisé jusqu’ici, ce projet a pour objectif de mettre en lumière les cinématographies des pays qui ont la langue française en partage. L’esprit global est celui d’une ouverture. Chaque année une sélection de films issue de la production cinématographique de chaque pays désireux de participer aux Trophées sera opérée. L’ATFCiné se chargera ensuite de l’organisation d’un vote à deux tours pour déterminer les nominations, puis les lauréats de ces Trophées.

 

 

À l’issue de deux semaines de projections des films nommés et de rencontres professionnelles « Cinéma, Sénégal, et Francophonie », les Trophées seront remis le 29 juin 2013 à Dakar lors d’une soirée de gala, en présence des artistes des films en compétition, ainsi que des plus hautes personnalités culturelles du Sénégal et de la Francophonie. Cette Cérémonie sera diffusée en direct sur les antennes de la Radio Télévision du Sénégal, ainsi que sur TV5 Monde.

 

38 Témoins, photo © Kris Dewitte

 

 

Neuf prix seront décernés : meilleur film, scénario, réalisation, actrice, acteur, actrice de soutien, acteur de soutien, contribution technique et court-métrage. L’annonce des ouvres proposées au vote sera effectuée le 20 mars 2013, à l’occasion de la journée mondiale de la Francophonie.

 

[A Dakkar, A Perdre la Raison sera une de nos meilleures chances de succès]

 

Le collège électoral qui désignera par son vote de premier tour les cinq nominations dans chaque catégorie sera constitué de personnalités francophones du monde de la culture qui n’exercent pas leur activité principale dans le cinéma. Elles seront rassemblées dans l’Académie Francophone du Cinéma.

Ces mêmes électeurs auxquels seront venus s’adjoindre un collège de professionnels sénégalais du cinéma et de la télévision procéderont ensuite au deuxième tour de scrutin.

 

À l’issue du premier tour de vote, les nominations pour le deuxième tour des Trophées francophones du cinéma 2013 seront dévoilées jeudi 23 mai 2013, au Festival de Cannes.

 

A ce stade, 53 longs métrages et 21 courts métrages en provenance de 27 pays sont en lice. La Belgique sera représentée par trois longs métrages : 38 Témoins de Lucas Belvaux (Magritte du meilleur scénario 2013), A Perdre la raison de Joachim Lafosse (Magritte du meilleur film et du meilleur réalisateur 2013) et Le Thé ou l’Electricité (Magritte du meilleur documentaire 2013).

 

Le Cri du Homard de Nicolas Guiot, Magritte et César 2013 du meilleur court métrage sera bien sûr notre représentant parmi les courts métrages

 

Il s’agit là d’une initiative internationale intéressante puisqu’elle propose comme point de vue une union linguistique qui transcende la géographie et les cultures.

 

Pourquoi ne pas imaginer dès lors qu’on remettra un jour ces prix lors du FIFF namurois, pionnier du concept de découverte de cinéma francophone?

 

 

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …