« Les complices » dévoile le versant mélancolique de François Damiens

François Damiens est à l’affiche du nouveau film de Cecilia Rouaud, Les complices, aux côtés de William Lebghil et Laura Felpin.

Que fait un tueur à gages quand il se met soudainement à être allergique à la vue du sang? C’est la question qu’est bien obligé de se poser Max, propulsé en pleine crise existentielle doublée d’une reconversion forcée. Ses jeunes nouveaux voisins quant à eux, de vrais gentils dont la vie de couple ronronne un peu, sont ouverts à de nouvelles expériences. Après avoir tenté d’accompagner Max dans sa reconversion (manoeuvre peu concluante, Max n’ayant pas les armes pour le service clientèle), le duo se surprend à seconder Max dans son dernier coup, celui qui lui permettra de passer à la suite.

Les complices s’appuie sur son pitch de base (un tueur qui a peur du sang) pour explorer la comédie sur son versant absurde, déroulant au rythme d’un improbable road movie quiproquos et rencontres insolites. François Damiens incarne un anti-héros tourmenté, dévoilant une facette plus intérieure et mélancolique de son jeu, et retrouvant au passage l’un de ses partenaires de jeu préférée, Vanessa Paradis, déjà croisée dans L’arnacoeur et Cette musique ne joue pour personne.

Check Also

DavidLambert-Les-Tortues (1)

VIDEO: David Lambert nous parle des « Tortues »

Rencontre avec David Lambert qui nous parle de son nouveau film, Les Tortues, qui sort …