Les accents belges du Cinemamed

Le 21e Cinemamed, Festival du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles débute ce jeudi 2 décembre pour une dizaine de jours consacrés à la richesse et la diversité du cinéma méditerranéen. 

Si le Festival avait dû se dérouler en ligne l’année dernière, il revient pour de bon au Palace, avec toujours une riche programmation en ligne sur Sooner. Parmi les évènements à retenir, l’ouverture ce soir avec Mes frères et moi, premier long métrage du comédien et réalisateur français Yohan Manca, découvert en Belgique dans le premier long de Sarah Hirtt, Escapada, dont il était l’un des héros. E, clôture, le Festival programme My Kid, du réalisateur israélien Nir Bergman, l’un des créateurs de la série Be Tipul, qui a inspiré In Treatment et En thérapie, qui sera présent pour l’occasion.

Fadma_Jawad_Rhalib
« Fadma, même les fourmis ont des ailes »

Autre invité de marque, le comédien belge David Murgia, qui vient présenter le nouveau film de Tony Gatlif, Tom Medina, présenté en juillet dernier à Cannes, et dont il est le héros. Dans la mystique Camargue, Tom Medina débarque en liberté surveillée chez Ulysse, homme au grand coeur. Tom aspire à devenir quelqu’un de bien mais il se heurte à une hostilité ambiante qui ne change pas à son égard. Quand il croise la route de Suzanne, qui a été séparée de sa fille, Tom est prêt à créer sa propre justice pour prendre sa revanche sur le monde. A découvrir le jeudi 9 ou le samedi 11 décembre.

Côté films belges, le festival proposera deux documentaires très forts. Fadma, même les fourmis ont des ailes de Jawad Rhalib, qui suit la quête d’émancipation des femmes d’un petit douar du Haut-Atlas, menée par Fadma, citadine de retour au village pour les vacances. On vous en parle ici.

Autre film au fort écho avec l’actualité, La Mesure des Choses de Patric Jean, découvert au Festival de Namur, une réflexion à la fois urgente et poétique sur la démesure de l’homme, l’hubris d’une humanité qui aurait outrepassé les limites de la terre et semé le désordre dans le monde, dont on vous parle ici.

« La Mesure des Choses »

Egalement au programme du festival, quelques coproductions belges, comme le nouveau film d’animation d’Ari Folman, Où est Anne Frank, ainsi que le film libanais d’Ely Dagher, Face à la mer, deux films présentés eux aussi à Cannes, mais aussi Le Traducteur, un film syrien de Rana Kazkaz et Anas Khalaf, ou encore Zanka Contact de Ismaël El Eraki.

Toutes les infos sont sur le site du festival.

 

 

 

Check Also

« Chiennes de vie »: Xavier Seron & Arieh Worthalter

Rencontre avec Xavier Seron et Arieh Worthalter, réalisateur et interprète de Chiennes de vie, qui …