« L’Ennemi », le nouveau Stephan Streker, en compétition à Angoulême

Demain samedi 29 août sera projeté en Compétition officielle au Festival du Film Francophone d’Angoulême  L’Ennemi, le nouveau film de Stephan Streker, avec Jérémie Renier et Alma Jodorowsky.

Quelques jours avant le BRIFF et la Mostra de Venise, le FFA est l’un des premiers festivals internationaux à se tenir « dans la vraie vie » depuis le début de la crise sanitaire. Il y a quatre ans, Noces, le précédent film de Stephan Streker, y avait commencé sa belle carrière internationale, y remportant le Prix d’Interprétation Féminine (Lina El Arabi) et Masculine (Sébastien Houbani), avant de rencontrer un beau succès en salle et d’obtenir une nomination du Meilleur Film Etranger aux César 2018.

Le mystère couvait autour du film, on peut désormais lever le voile. Très librement inspiré de faits réels que d’aucuns reconnaîtront, L’Ennemi suit le parcours d’un célèbre homme politique accusé du meurtre de son épouse, retrouvée morte, une nuit, dans leur chambre d’hôtel à la Mer du Nord. Est-il coupable ou innocent ? Personne ne le sait. Et peut-être lui non plus.

L’affaire Wesphael a bouleversé et fasciné la Belgique. A travers ce mystère, Stephan Streker compte susciter la réflexion, et non bien sûr asséner la vérité. Plutôt décortiquer les mécanismes à l’oeuvre derrière ce drame intime, à la caisse de résonance publique.

Pour incarner ce rôle aux réminiscences fortes dans l’inconscient collectif belge, Stephan Streker s’est tourné vers l’un des acteurs belges majeurs de sa génération, Jérémie Renier. Une rencontre artistique qui promet de faire des étincelles.

Aux côtés de Jérémie Renier, on retrouvera un brillant casting mené par Alma Jodoroswky (jeune comédienne française à la glorieuse ascendance, petite-fille du cinénaste chilien culte Alejandro Jodorowsky, on l’a vue dans La Vie devant elles, Juillet Août ou encore Le Choc du Futur), Emmanuelle Bercot (vue récemment aimante mais dépassée dans Jumbo), Félix Maritaud (héros de Sauvage, remarqué dans 120 battements par minute), Zacharie Chasseriaud (qui tourne actuellement dans la saison 2 d’Hippocrate aux côtés de Bouli Lanners, qui le révéla dans Les Géants), Sam Louwyck (qui retrouve ainsi Emmanuelle Bercot, sa partenaire dans Jumbo), Peter Van den Begin (inoubliable King of the Belgians, Barefoot Emperor), Bruno Vanden Broecke (figure bien connue du théâtre et de la télévision flamande, découvert dans Loft et vu récemment dans Trio) et enfin Jeroen Perceval (héros du puissant D’Ardennen de Robin Pront, et qui vient d’achever le tournage de son premier film en tant que réalisateur).

Le film sortira dans les salles de cinéma en Belgique avant la fin de l’année 2020. C’est peu dire qu’on a hâte.

Check Also

LUKA_SET_03_Jonas Smulders_Photo by Carl De Keyzer

« Luka », traverser le désert

Jessica Woodworth propose avec son nouveau long métrage, Luka, une vision habitée du classique de …