« L’Enfant Salamandre » à la Cinéfondation!

"L'Enfant Salamandre"

Le film de fin d’étude de Théo Dégen L’Enfant salamandre est sélectionné à la Cinéfondation du prochain Festival de Cannes, qui se tiendra du 6 au 17 juillet 2021 .

L’année dernière, le jeune réalisateur belge avait déjà présenté un film au Festival de Namur, L’isola dei Sogni.

Que quoi parle L’Enfant Salamandre? A 15 ans, Florian pense pouvoir communiquer avec les morts par l’intermédiaire du feu. Cette obsession en fait la risée de son village, perdu dans la campagne belge. Un jour, à force de s’entendre dire qu’il est un monstre, Florian en devient un.

Créée en 1998 pour la recherche de nouveaux talents, la Cinéfondation sélectionne chaque année quinze à vingt courts et moyens métrages présentés par des écoles de cinéma du monde entier. La section met en lumière des talents prometteurs du monde entier. Elle a déjà accueilli de plusieurs jeunes cinéastes belges. On retiendra notamment le prix obtenu en 2017 par Paul est là, de Valentina Maurel, ou encore la sélection en 2013 de En attendant le dégel de Sarah Hirtt, qui a depuis sorti son premier long métrage, Escapada.

On le sait, ce cru cannois 2021 sera exceptionnel, avec la sélection de pas moins de 6 longs métrages belges toutes sections confondues (Les Intranquilles, Un monde, La Civil, Rien à foutre, Mon Légionnaire et Aya), ainsi que de nombreuses coproductions. On a d’ailleurs appris il y a quelques jours que le films français Onoda d’Arthur Harari, coproduit en Belgique par Frakas Production, ferait l’ouverture de la section Un certain regard, et que Where Is Anne Frank?, film d’animation d’Ari Folman, coproduit en Belgique par Magellan Films, et en partie animé par les studios bruxellois Walking the Dog serait présenté Hors compétition.

Check Also

« Chiennes de vie »: Xavier Seron & Arieh Worthalter

Rencontre avec Xavier Seron et Arieh Worthalter, réalisateur et interprète de Chiennes de vie, qui …