Le mystère Black

C’est un fidèle lecteur liégeois qui nous a avertis. Vérifications faites sur Cinenews, l’info était exacte: Black, le film belge présenté actuellement au festival de Toronto, annoncé au FIFF et au festival de Gand et qui sortira officiellement en salles le 11 novembre est … déjà à l’affiche du Kinepolis Rocourt.

 

Le thriller qui fait des vagues au Canada a été programmé à toutes les séances pendant une semaine et sera donc encore visible demain. La sortie a été discrète et il y a forcément une raison à cette stratégie rarissime.

 

 

L’idée est-elle de permettre au film de concourir pour la présélection belge en vue de la participation aux prochains Oscars?
Comme Le Tout Nouveau Testament, Black a l’avantage d’être un vrai grand film belge, qui mettrait tout le monde d’accord.

 

L’an dernier, la Belgique a proposé Deux Jours une nuit aux professionnels américains. Une règle non écrite, toujours niée, mais quasi immuable, voudrait que cette année, le représentant soit d’origine flamande.
Même s’il est joué 100% en français…

Comme il est évident que Black a le profil idéal pour séduire les Américains friands de grands films noirs intenses, on ne serait pas vraiment étonné que cette théorie soit exacte.
Mais peut-être nous trompons-nous totalement. L’histoire nous le dira très vite…

Le film sera aussi de facto en course pour les prochains Magritte.

Toujours est-il que si vous voulez découvrir la bombe d’Adil El Arbi et Billal Fallah, le Kinepolis Rocourt vous attend de pied ferme demain.

 

Check Also

Stage de jeu Brussels Ciné Studio x BSFF

Le Brussels Ciné Studio et le Brussels Short Film Festival s’associent une nouvelle fois pour …