Le meilleur film belge de tous les temps ?

Actuellement un article fait le buzz en Flandre. Et il a été publié sur Cinevox par mon collègue Kurt Vandemaele.

Son sujet ? Belgica le nouveau long métrage de Felix Van Groeningen, réalisateur de La Merditude des choses et de The Broken Circle Breakdown.
La raison de ce buzz ? Le titre déjà, que nous avons repris ici, assorti d’un point d’interrogation puisque nous n’avons pas encore vu le film. Et surtout un article qui multiplie les superlatifs de la part d’un journaliste qui, pourtant, ménage souvent son enthousiasme.

Si un homme de goût, plutôt mesuré, comme Kurt peut l’être s’est ainsi enflammé, il doit bien y avoir une raison, non ?

Vous pouvez lire l’article intégral ici, mais nous avons traduit le paragraphe initial de son texte pour vous mettre dans l’ambiance et donner un avant-goût à ceux qui maîtrisent mal le néerlandais.

Petite précision : Belgica sort début mars. C’est loin.

 

 

« Mesdames et Messieurs, la vision de presse de «Belgica» vient de se terminer. Quel film! Vous n’avez jamais vu ça! Jamais. Quel film délicieux, humain, sauvage, tendre, fou, varié.
Image bluffante sans cesse étonnante, musique inégalée, avec des performances d’acteurs qui sont aussi extrêmes, féroces et intenses que l’histoire.

Et cette histoire est intensément humaine et douce, dans toute sa folie et ses excès

Révolutionnaire dans toutes ses facettes. Pour chaque exubérance et chaque envolée sauvage il y a autant normalité et de choses de la vie courante. Comment le film peut-il ainsi glisser d’une sphère à l’autre, accompagné par une musique allant du rock à l’électro lourde (et retour) sans négliger les longues mélodies presque angéliques.

‘Belgica’ vous montre tous les coins du monde, joue toutes les notes de la palette des sentiments humains. Il va sur, et en dessous des choses, constamment sur la corde raide.

Désolé, je me rends bien compte que tant d’éloges émettent un parfum suspect et vous pourriez penser qu’il y a quelque chose derrière cet enthousiasme. Et oui, il y avait déjà beaucoup plus que de la sympathie pour ce que Felix Van Groeningen a fait avec « Steve + Sky », « With Friends Like These», «La merditude des choses» et «The Broken Circle Breakdown ‘.
Mais ceci écrase tout. »

 

La suite ici donc (en flamand)

 

 

Check Also

« Les Pas Perdus », un jour au tribunal

Roda Fawaz et Thibaut Wohlfahrt dévoilent ce mercredi en avant-première belge au Festival d’Ostende leur …