Le FIFB ? Un succès malgré le contexte difficile.

Les organisateurs ont tiré un bilan positif pour les 4 jours (au lieu de 5) de la première édition du Festival International du Film de Bruxelles qui a mis la France à l’honneur et s’est déroulée à l’UGC De Brouckère, à Bozar et au Cinéma Galeries.

 

Le public a été au rendez-vous malgré le contexte particulier de ces derniers jours : l’ouverture a réuni plus de 600 personnes dans le Grand Eldorado de l’UGC De Brouckère le 17 novembre, les événements annexes du FIFB ont également été couronnés de succès.

 

Le Jobs Cinema Day, premier salon dédié aux métiers du cinéma a ainsi réuni plus de 700 participants au BIP le 18 novembre 2015. Il a notamment offert un espace d’échange et de networking à travers l’organisation d’un Cut Speed Dating, l’occasion unique de se présenter, de pitcher son projet professionnel en quelques minutes auprès de professionnels du cinéma le temps d’un petit déjeuner.

 

 

Avec la présence de 15 stands, le Jobs Cinema Day (cliquez ici pour voir les photos) a servi de lieu de rencontre avec des professionnels du secteur cinématographique, les écoles de cinéma, les employeurs potentiels (sociétés audiovisuelles, nouveaux métiers…), les organismes d’aide à la réalisation de projets…

Tout au long de la journée, des professionnels du cinéma se sont présentés et ont parlé de leur parcours. Un panel de métier, des plus classiques aux plus atypiques ou méconnus (doublage, dressage d’animaux, production …) ont été mis en valeur. Une vingtaine d’intervenants ont pris part à l’évènement ; parmi eux Philippe Reynaert (Wallimage), Valérie Chavanon (Dresseuse d’animaux), Isabelle Lits et Delphine Duez (repérages Cinédécors.be) ou encore Jean-François Sauvenier (Agence de casting LOONASTAR)…

 

 

Le Media Day du 19 novembre a également fait salle comble au BIP, avec plus de 100 personnes qui ont assisté aux ateliers animés par Pascal Diot, président du FIFB, le scénariste américain Bob Swaim et par la productrice belge Diana Elbaum.

À travers les thématiques abordées, les participants ont pu découvrir de manière concrète les étapes pour produire un premier long métrage ou encore comment soumettre un projet professionnel. Et c’est avec le passionnant master class de Bob Swaim que cette journée s’est clôturée.

 

Suite au relèvement de la menace terroriste, le Festival International du Film de Bruxelles (FIFB) initialement prévu jusqu’au 21 novembre a malheureusement dû se terminer prématurément et annuler sa cérémonie de clôture.

Les prix de la compétition internationale ont été néanmoins remis aux invités internationaux présents lors d’une soirée en petit comité.  Le GRAND PRIX du Festival est ainsi revenu à Bambanti de Zig Zulay (Philippines), mais comme d’habitude, c’est sur les films de la compétition belge que notre attention se focalise. En voici le palmarès.

 

 

Prix du JURY :

Ineffaçable de Grégory Lecocq

 

Prix de la meilleure RÉALISATION :

La Graine de Barney Frydman

 

Prix du meilleur ACTEUR :

Arthur Buyssens dans Ineffaçable

 

Prix de la meilleure ACTRICE :

Cosima Bevernaege dans Les Amoureuses de Catherine Cosme

 

 

Sous la présidence de Stéphane Bissot, le jury était composé de Babetida Sadjo, Tom Audenaert et de Souâd Belhaddad.

 

 

 

Pour les prix de la Compétition Ciné Jeunes, le prix du jury est revenu à Yaar de Simon Gillard et le prix de la meilleure RÉALISATION à L’Infini de Lukas Dhont.

 

Présidente du jury Ciné Jeunes : Katia Peignois

Membres : Lara Parmentier, Corantin Lahouste, Leah Nehmert et Charlie Balanganayi

 

 

 

 

Check Also

« Histoires d’Amérique: Food, Family and Philosophy »

La Quinzaine des Cinéastes rendait hommage cette année à Chantal Akerman, avec la projection de …