Le court belge en force à Clermont

Le Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand présentera pas moins de 8 films de WallonieBruxelles dont cinq en Compétition internationale et nationale!

En Compétition internationale, on retrouvera Sprötch de Xavier Seron et Chienne de Bertille Estramon.

 

Xavier Seron est un habitué du Festival, il y a notamment présenté en 2016 L’Ours Noir, co-réalisé avec Méryl Fortunat-Rossi. Sprötch est l’un des quatre courts métrages de la Belge Collection, dont nous avons eu l’occasion de vous parler iciFlo (Baptiste Sornin) doit partir à Marrakech pour le travail. Du coup, c’est Tom (Jean Le Peltier) qui s’occupe de Sam, leur fils de 5 ans. Flo lui a laissé une liste de tâches à accomplir durant son absence. Malgré ça, Tom a oublié le cours de guitare de Sam. Depuis son riad, Flo l’appelle pour lui reprocher.  Tom déteste être pris en faute. Il embarque Sam. La voiture sort du garage à toute vitesse. Sprötch. Tom vient d’écraser quelque chose…

Chienne, également en Compétition internationale, est un court métrage de fin d’étude réalisé par Bertille Estramon, jeune diplômée de l’IAD. On retrouve dans le rôle principal la jeune comédienne belge Martha Canga Antonio, découverte dans Black, et vue récemment dans Cleo.

 

En Compétition nationale, on retrouve Abada du réalisateur et comédien Jean-Benoit Ugeux (que nous rencontrions ici il y a quelques semaines) qui signe là son troisième court métrage (après La Musique en 2019 et Eastpak en 2017).

Le fils a écrit une bande dessinée sur son enfance. Il l’a envoyé à son père qui vit dans le sud.  Mais le père n’a pas tellement eu envie de lire cette histoire dans laquelle il se retrouve à poil dans une case sur deux. Dans les rôles du père et du fils, Pierre Sartenaer et Douglas Grauwels.

 

Alexe Poukine avait déjà fait, en 2019, le tour des festivals internationaux avec son magnifique documentaire, Sans Frapper. Elle intègre cette année la competition nationale de Clermont avec un format court: Palma. Jeanne emmène sa fille de six ans en week-end à Majorque. Alors que tout part à vau-l’eau, la seule préoccupation de la mère est de photographier Kiki, la mascotte de la classe.

Une fiction qu’elle interprète et met en scène. Palma est produit par la société de production bruxelloise Wrong Men.

 

Enfin, T’es morte Hélène, un film de genre réalisé par Michiel Blanchart et produit par Daylight Films sera également présenté en Compétition nationale. Maxime vit en couple avec le fantôme de sa petite amie Hélène. Souhaitant mettre fin à cette situation franchement invivable, il décide de la quitter. Hélène n’est pas prête à accepter.

On compte également une coproduction en Compétition internationale : Night Shift de Yordan Petkov & Eddy Schwartz, coproduit en Belgique par White Boat Pictures.

 

Du coté des sélections parallèles, on note la présence dans la section LABO de Traquer de Baptiste Bogaert et Noëlle Bastin ainsi que de deux courts métrages d’animation dans la section Jeunes Publics, L’ours qui avala une mouche de Pascale Hecquet et Dame Saisons de Célia Tisserant & Arnaud Demuynck.

L’édition 2021 du Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand aura lieu du 29 janvier et 6 février.

Check Also

« Sauve qui peut »: aux côtés des soignants

Avec Sauve qui peut, Alexe Poukine se penche sur les processus d’apprentissage auxquels participent les …