« Le balai libéré »: prendre son travail en main?

Demain soir aura lieu l’avant-première du film de Coline Grando, Le balai libéré, nouvel opus promu par le site documentaire transmedia du Centre Video de Bruxelles nosfuturs.net

Le sujet? Dans les années 70, les femmes de ménage de L’Université Catholique de Louvain mettent leur patron à la porte et créent leur coopérative de nettoyage, Le Balai libéré. 50 ans plus tard, le personnel de nettoyage de l’UCLouvain rencontre les travailleuses d’hier : travailler sans patron, est-ce encore une option ?

Coline Grando crée un pont entre passé et présent, ouvre un dialogue complexe, qui fait ressortir la transformation profonde qui a affecté le monde du travail depuis une demi siècle, notamment concernant la question de la représentation des travailleur·ses, et le combat syndical.

Ce retour en arrière sur l’histoire de l’université et de son personnel de nettoyage met aussi en lumière les conditions de travail actuelle, l’extrême solitude, la pénibilité, les exigences physiques du métier. L’esprit de collectivité et la solidarité qui étaient de mises dans les années 70 ne sont clairement plus d’actualité. De même, la figure du patron a changé d’incarnation. Présent sur le terrain à l’époque, les travailleur·ses avaient fait le choix de l’évincer. Aujourd’hui, il est une absence plus qu’une présence, aux manettes exclusives des cordons de la bourse, sans pour autant organiser le chantier.

Pour approfondir et diversifier les pistes de réflexion qu’ouvre Le Balai libéré de Coline Grando sur l’avenir de l’autogestion, rendez-vous dès le 1er mai sur nosfuturs.net, le site documentaire transmédia du CVB qui rassemble un archipel de créations de formes variées (bonus du Balai libéré, vidéo, quizz futuristes, podcasts, abécédaire) autour de la thématique du travail qui vient. Après un volet #1 consacré à l’atomisation des travailleur.euses, le volet #2 explore la réorganisation collective du travail : #licencietonpatron sera-t-elle la devise des travailleur.euses de demain ?

Le film sera montré en avant-première ce mardi 18 avril au Pathé Cinescope de Louvain-la-neuve, puis fera une tournée d’avant-premières avant de sortir le 17 mai prochain.

 

 

Check Also

« Sauve qui peut »: aux côtés des soignants

Avec Sauve qui peut, Alexe Poukine se penche sur les processus d’apprentissage auxquels participent les …