L’ARRF recrute un·e coordinateur·ice!

L’Association des Réalisatrices et Réalisateurs Francophones (ARRF) recrute un.e coordinateur.rice à 1/4 temps (8h / semaine) avec la possibilité d’évoluer vers un temps plein.

Description de la fonction

Le.la coordinateur.rice de l’association aura à sa charge différentes tâches notamment : 

  • la représentation de I’ARRF et de sa ligne de conduite lors des réunions inter-fédérations /politiques
  • I ’organisation des Conseils d’Administration ouverts et fermés (gestion logistique, ordre du jour, rédaction de procès verbaux), de I’Assemblée Générale annuelle
  • une partie de la communication externe (gestion des mails, de la newsletter, gestion ponctuelle des réseaux sociaux) 
  • la communication interne
  • l’aide ponctuelle à l’organisation d’évènements (support logistique, communication…) 
  • la gestion de la base de données des membres de l’association, des demandes d’adhésion.

Conditions

  • Rémunération facture (indépendant) ou via contrat Smart – 800 euros bruts H TVA / mois 
  • Défraiement pour déplacements aux réunions.

Profil recherché

  • Bilingue ou très bonnes connaissances linguistiques (français/anglais ou français/néerlandais) ou trilingue (français/anglais/néerlandais) 
  • Capacités rédactionnelles et organisationnelles
  • Réactivité / disponibilité pour pouvoir réagir à l’actualité 
  • La connaissance du paysage culturel belge (ses associations, son fonctionnement) et cinématographique est un plus.

Comment postuler ?

Envoyez-nous un CV et une courte lettre de motivation à : info@arrfbe.

L’ARRF qu’est-ce que c’est ?

L’Association des Réalisatrices et Réalisateurs Francophones est la seule association professionnelle représentant spécifiquement les réalisateur.rice.s de films résidant.e.s en ou issues de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Créée en mars 2002, sous la Présidence d’honneur d’André Delvaux, elle regroupe près de 200 membres, aussi bien des jeunes réalisateur.rice.s que des cinéastes confirmé.es.

L’ARRF s’est fondée sur l’idée qu’il existe un rapport évident entre les moyens de production et la création. Il est donc indispensable que les réalisateur.rice.s soient associées à tout débat qui pourrait participer à influencer de manière systémique la création et la diffusion de leurs films. C‘est aussi une question de responsabilité.

De manière générale, nos actions ont porté sur la défense de la diversité culturelle et de la place du.de la réalisateur.rice comme créateur.rice et auteur.rice complete, dans un monde qui tend à formater la production et à réduire le.la réalisateur,rice à une technicienne.

Dès ses débuts, l’ARRF a organisé des rencontres d’information destinées à l’ensemble de la profession. Les thèmes abordés concernent tant la création que la production audiovisuelle : fonctionnement de la Commission du film, fonctionnement du fonds Wallimage, enjeux du Tax Shelter belge, rôle de la télévision de service public, statut fiscal du.de la réalisateur.rice.

En parallèle, nous avons œuvré à faire reconnaître l’ARRF comme association officielle et à faire entendre notre voix dans le contexte national et international.

L’ARRF est à I’origine de I’action No Culture No Future, ses administrateur.rices sont de toutes les discussions inter-fédérations et avec les représentantes politiques pour porter la voix du culturel dans le contexte sanitaire actuel.

Check Also

Casting long métrage: voyante wanted pour « Kika »

Dans le cadre du tournage du premier long métrage de fiction d’Alexe Poukine (Sans frapper, …