Keep the belgian faith à Locarno 2015

Outre la sélection de Renaître de Jean-François Ravagnan que nous vous annoncions en exclu le festival de Locarno fera une place d’honneur à Chantal Akerman, tout en pariant sur un jeune auteur belge en qui nous avons aussi foi : Guillaume Senez.

 

Locarno marque donc le retour de la cinéaste Chantal Akerman, révérée pour ses documentaires autant que pour ses fictions. Elle y présentera en Première mondiale et en compétition internationale son tout dernier documentaire: No Home movie.

Il s’agit d’un film intime, important pour elle « Parce que ce film est avant tout un film sur ma mère, ma mère qui n’est plus. Sur cette femme arrivée en Belgique en 1938 fuyant la Pologne, les pogroms et les exactions. Cette femme qu’on ne voit que dans son appartement. Un appartement à Bruxelles. Un film sur le monde qui bouge et que ma mère ne voit pas. »

 

 

Le festival sera également l’occasion de se plonger dans le parcours de la cinéaste, grâce à un film-portrait: I don’t belong anywhere – le cinéma de Chantal Akerman, de Marianne Lambert. Produit par Artemis et le CBA pour la Cinémathèque de la Fédération Wallonie Bruxelles, le film revient sur la méthode de travail d’Akerman et son apport à l’histoire du cinéma. Il sera d’ailleurs présenté dans la section « Histoire(s) du cinéma ».

 

 

Mais le festival de Locarno parie également sur la jeune garde du cinéma belge.

Dans la section Cineasti del presente, consacrée aux premiers films, on retrouvera (hip hip hip hourra) Keeper de Guillaume Senez. Produit par Iota production, Keeper s’annonce comme un film sensible sur l’adolescence. Il suit le parcours de Maxime et Mélanie, 15 ans, à peine sortis de l’enfance et amoureux. Un jour, Mélanie découvre qu’elle est enceinte. Maxime veut garder l’enfant à tout prix.

Cinevox a déjà consacré une capsule à ce film. Vous pouvez la (re)voir ici

 

Enfin, comme déjà annoncé, un court métrage produit par Les films du fleuve sera en compétition de Pardi di Domani: Renaître, de Jean-François Ravagnan.
Plus d’infos ici

Check Also

Jaco Van Dormael planche sur « The Magician of Auschwitz »

Jaco Van Dormael bientôt de retour? C’est en tous cas ce qu’annonce la société de …