Katerine + robot = « Puzzle »!

Sur le papier, une équation improbable à plusieurs inconnues: (Katerine super-méchant ✖️ robot jouet) ➗ Olivier Pairoux = Puzzle, court métrage de science fiction belge – forcément!

Après avoir fait exploser la terre, le super-vilain Destructor se sent très seul sur son minuscule lopin de terre perdu dans l’espace. Un jour, Cosmo, un petit robot jouet high-tech croise sa route et le confond avec Brian, le petit garçon à qui il était destiné pour son anniversaire.

Tel est le pitch de ce court métrage que vient de mettre en boîte Olivier Pairoux, avec la collaboration d’Eusebio Larrea, produit par Annabella Nezri, Kwassa Films (Magritte du Meilleur documentaire en 2017 pour En bataille, portrait d’une directrice de prison d’Eve Duchemin).

Photo_Crew_Puzzle

Dans le rôle principal (celui du super-méchant, pas celui du robot-jouet), on retrouve l’acteur, chanteur, auteur et compositeur Philippe Katerine. La promesse d’une rencontre déjantée entre l’homme et la machine, empreinte d’une poésie que l’on devine surréaliste.

On connaît bien sûr Katerine pour sa discographie (de Mon coeur balance à La Banane, en passant par Je vous emmerde ou Louxor), mais il est également comédien, et affiche à son actif une belle filmographie: ainsi l’a-t-on récemment aperçu dans Un beau soleil intérieur de Claire Denis, mais aussi dans Peindre ou faire l’amour des frères Larrieu, Gainsbourg, vie héroïque de Joan Sfar, Gaz de France de Benoit Forgeard, La Tour Montparnasse infernale 2 d’Eric et Ramzy, ou devant sa propre caméra pour Peau de cochon, par exemple.

Parallèlement à la sortie de ce premier court métrage, Olivier Pairoux et Eusebio Larrea sont en développement du projet de long métrage pour jeune public, The Highest Step in the World, bientôt en tournage.

Rendez-vous dans les mois qui viennent pour découvrir Puzzle

Check Also

Brussels Short Film Festival: le programme belge

Avec le printemps revient le Brussels Short Film Festival, qui se tiendra du 24 avril …